Pique nique Saint-Gobain
Roue Libre

Accueil

Les Cyclos

Pasly

Les Activités
Les Photos

Les Infos

                





 

 


Pique nique à Saint-Gobain
dimanche 18 septembre 2016

   

 


A la Roue Libre, on profite au mieux des dernières belles journées de la saison estivale. La semaine prochaine, c’est l’automne et avec lui, la fraicheur et la grisaille sera bientôt de retour sur nos terres.

On en a d’ailleurs un petit aperçu en cette matinée : ciel gris et un peu de brume. Mais il fait relativement doux et surtout pas de pluie à 8h.

Aujourd hui, Bernard Lag organise son traditionnel  pique-nique, pour cette année, direction les roches de l’Hermitage, au cœur de la foret de Saint Gobain. Et puisqu’il s’agit d’une journée famille, les épouses sont également conviées. Celles-ci nous rejoindront sur place après avoir visité le château de Coucy dans le cadre des journées du Patrimoine.

Pour Jacky, Jean Pierre, Bernard et moi-même, 85 km initialement prévus et 1100m de D+. Je propose à mes amis de prolonger la distance tout en réduisant le dénivelé. Finalement, nous voilà parti pour 120 km et……750 m de D+. Jean Pierre respire !

Ci-joint le parcours du jour :

http://www.openrunner.com/index.php?id=6591796

 

Gilles et Pierrot partent avec nous, ainsi que Mitche et Olivier. Nous voilà donc parti à 8. La première difficulté du jour se présente à nous (Laffaux), nous calons tous notre allure sur celle de notre coiffeur, du coup, l’ascension se fera groupée, pas de perte de temps pour attendre les retardataires, c’est sympa de rouler par cet esprit.

Des portions planes par la suite permettent de rouler à bonne allure, sans toutefois se mettre dans le rouge. Merci le vent favorable ! Gilles, Pierrot, Olive et Mitche nous quittent à Montberault, ils continueront leur périple par Cerny et la vallée de l’Aisne soit 88 km au total.

Nous voici dorénavant à  4, le taux d’humidité est monté d’un cran, la route est mouillée, il faut rester prudent mais pas de quoi entacher la bonne humeur de notre petit groupe. Pause technique à Coucy les Eppes, elle permet de souffler un peu après 55 km de route.

Par la suite, la configuration de notre sortie change, il faut retraverser le département d'Est en Ouest et le vent est désormais défavorable. Nous voilà partis pour plus de 40 km de galère.  On s’organise au mieux face aux éléments et sur des terrains toujours aussi roulants, Jean Pierre assure comme un chef.

Nouvelle petite pause à Nouvion le Comte, le plus dur est à venir : il faut remonter sur la butte des Roches. Mais on garde le sourire, d’autant plus que le soleil fait son apparition et que le vent est de nouveau favorable. Au moment de plonger sur Versigny, Jacky et moi appuyons sur les pédales, Jean Pierre n’a pas accroché les roues, nous ralentissons pour permettre le regroupement.

Dernière ascension au programme, la remontée sur Saint Gobain par la route de la cabane à Lisa, pour éviter le Mont Tortue. Jean Pierre finit au courage cette sortie, nous restons auprès de lui pour l’assister dans son effort. Les  derniers coups fesses sur la D7, ça sent la coupette à plein nez !

Enfin nous voilà arrivé, tout le monde est au diapason pour préparer la table, nous retrouvons sur place Jean Marc, Dany, Fernando et les épouses, ça fait du bien de voir toute l’équipe après ces 120 km.

 

Apres un bon et délicieux repas, différentes activités au programme, Bernard Lag part avec les femmes sur le circuit de l’étang du Pré l'Ardot, une petite randonnée digestive et salvatrice. Pour nous autres, les boules sont de sortie, et je ne m’étalerai pas sur les méthodes peu orthodoxes utilisées par quelques-uns de mes amis afin de déconcentrer les joueurs. Mais bon, on est là pour rigoler hein !

Tout cela pour dire que la journée s’est passée sous les meilleurs auspices. 18h, il est temps de rentrer, tout le monde a le sourire aux lèvres et ce pique-nique a été une nouvelle fois un fort moment de camaraderie et de convivialité.

             Jean-Louis

ATTENTION

inquiiètude face aux exploits de notre ami Jean-Louis
Nous avons passé son vélo à la caméra thermique en fin de sortie et avons découvert l'origine de ses performances
à consommer avec modération - LOL

    

 

 



                                                                                                  Haut de la page