Les  Infos
Roue Libre

Accueil

Les Cyclos

Pasly

Les Activités
Les Photos

Les Infos

                





 

  
Compte rendu des sorties et entraînements
Année 2014
Cliquer sur le titre         => Année 2015
                           => Année 2013
                                        
                                        




- Sortie du dimanche 28 décembre 2014
- Sortie du dimanche 21 décembre 2014
- Sortie du dimanche 7 décembre 2014 - Téléthon
- Sortie du dimanche 30 novembre 2014
- Sortie du dimanche 23 novembre 2014
- Sortie du dimanche 16 novembre 2014
- Randonnée du mardi 11 novembre 2014 - Rethondes
- Sortie du dimanche 9 novembre 2014
- Sortie du dimanche 2 novembre 2014
- Sortie du dimanche 26 octobre 2014
- Randonnée du dimanche 19 octobre 2014 - la courmelloise
- Sortie du dimanche 12 octobre 2014
- Gentlemen dimanche 5 octobre 2014 - Bichancourt
- Sortie du dimanche 28 septembre 2014
- Sortie du dimanche 21 septembre 2014
- Sortie du dimanche 14 septembre 2014
- Sortie du dimanche 7 septembre 2014
- Randonnée du dimanche 31 août 2014 - la Cycle'Aisne
- Sortie du dimanche 24 août 2014
- Sortie du dimanche 17 août 2014
- Sortie du dimanche 10 août 2014
- Sortie du dimanche 3 août 2014
- Sortie du dimanche 27 juillet 2014
- Sortie du dimanche 20 juillet 2014
- Sortie du lundi 14 juillet 2014
- Sortie du dimanche 13 juillet 2014
- Randonnée du dimanche 06 juillet 2014 - Vorges
- Randonnée du dimanche 06 juillet - la JPP 9 à Cluses
- Challenge Municipal dimanche 29 juin Pasly
- Sortie du dimanche 22 juin 2014
- Randonnée du dimanche 15 juin 2014 - Villers Cotterets
- Randonnée du la pentecôte à Luxeuil les Bains juin 2014
- Randonnée du dimanche 1er juin 2014 - Tergniers Fargniers

- Sortie du dimanche 1er juin
- Randonnée du samedi 31 mai 2014 - Chavignon

- Sortie du jeudi 29 mai 2014
- Randonnée du dimanche 25 mai 2014 - Le Charmel
- Randonnée du dimanche 25 mai 2014 - Craonne
- Randonnée du dimanche 18 mai 2014 - Ambleny
-
Randonnée du dimanche 11 mai 2014 - Villers Coterets
- Randonnée du 8 mai 2014 - ASLC
- Sortie du dimanche 4 mai 2014
- Randonnée du 1er mai 2014 - Mont Notre Dame
- Randonnée du 27 avril 2014 - Belleu
- Sortie du lundi 21 avril 2014
- Sortie du dimanche 20 avril 2014 - Pâques
-
Sortie du dimanche 13 avril 2014 - départ de Paris Roubaix à Compiègne
- Sortie du dimanche 6 avril 2014
- Randonnée du dimanche 30 mars 2014 - Soissons - la Thierry Demarta
- Sortie du dimanche 23 mars 2014
- Sortie du dimanche 16 mars 2014
- Sortie du dimanche 9 mars 2014
- Sortie du dimanche 2 mars 2014
- Sortie du dimanche 23 février 2014
- Sortie du dimanche 16 février 2014
- Sortie du dimanche 9 février 2014
- Sortie du dimanche 2 février 2014
- Sortie du dimanche 26 janvier 2014
- Sortie du dimanche 19 janvier 2014
- Sortie du dimanche 12 janvier 2014
- Sortie du dimanche 5 janvier 2014

Sortie du dimanche 28 décembre 2014

4 ce matin pour une sortie VTT : Francis, Franck, Jacky et moi.

La température est voisine de zéro mais le vent du nord est glacial. Nous remontons le chemin de halage jusqu'à Missy sur Aisne un peu à l'abri du vent A noter quelques chutes mais rien de bien méchant.

A Missy, Franck décide de rentrer par la route. Nous prenons un chemin sur la droite.

Mais les vitesses ne passent plus : la boue projetée sur le cadre par la roue avant a gelé les câbles. En tirant un peu dessus, ils finissent par se débloquer.

Dans la montée, Francis nous propose un vin chaud que nous apprécions tous les 3, Merci Francis. Nous pensions rejoindre Bucy. Nous ressortons à Chivres Val, là où nous étions passés quelques minutes avant : il nous manquait un capitaine de route Nous rentrons finalement par la route. Nous avons fait environ 35 Kms.

 

c'est le froid ou le vin chaud                              ????
ils ont changé de couleur      Oups....

C'était la dernière sortie de 2014. Rendez-vous maintenant à l'année prochaine !

Bonne semaine à Tous

Bernard

 Haut de la page


Sortie du dimanche 21 décembre 2014

Nous sommes en hiver, tout du moins sur le calendrier.
Ce matin 1 degré juste au dessus de zéro, un petit groupe s’est formé pour une randonnée qui n’excèdera pas les 65 km.  
Trois d’entre nous sont équipés de leurs VTT, Philippe, Pierrot et Franck.
Cinq autres à vélo de route : Bernard, Patrick, Christian, Jean Pierre, Jean-Michel,  qui nous quittera plus tard à VIC SUR AISNE pour un retour avancé,  ainsi que moi-même.
Un prénommé Jean se joignait à nous.

La météo annonçait du vent, ce n’était pas le cas, la route était sèche, tout était parfait pour une sortie agréable.
Ce n’était pas le cas pour Christian qui au niveau de POMMIERS, rencontrait un problème au niveau de sa cassette et était contraint de faire demi tour.
Bien que l’allure était raisonnable Philippe à VTT bifurquait à son tour à FONTENOY pour un retour par l’ancienne ligne de chemin de fer.
Cette première heure de route nous permettait d’aborder la longue cote d’ATTICHY, Pierrot, le moins expérimenté dans cette pratique de « VTT sur route » s’en sortait parfaitement bien, à peine distancé sur l’ensemble du circuit.

A la ferme de POUY virage à droite puis à gauche vers VAUBERON et COEUVRE ET VALSERY qui donnait  lieu à un bon coup de pédale à l’initiative de Franck, on connait ses talents, même à VTT.
J’oubliais deux cyclo que nous avions rattrapés après une quinzaine de kilomètres s’étaient joints à nous.
De bon esprit, ils se montraient très participatifs, n’hésitant pas à remonter les retardataires.
Toujours aux manœuvres, Franck  nous emmenait dans la montée de CUTRY puis celle vers la ferme de BREUIL ce qui donnait 3 belles bosses sur cette sortie bien sympa.

A 11 h 15 nous étions de retour à PASLY.

 Permettez-moi, au nom du club, de vous souhaiter un JOYEUX NOEL.

 Daniel

 Haut de la page



Sortie du dimanche 7 décembre 2014 - Téléthon à Belleu

La traditionnelle sortie du CC Belleu organisée dans le cadre du Téléthon vient porter un point final à la saison route. Cette année, elle réunit 24 cyclos du club hôte et de la Roue Libre de Pasly.

Les présents : Jean Marc, Jean Michel, Pierrot avec son VTT, Daniel, Fernando, Philippe et moi-même.

Une invitée de marque : ma femme Laetitia (un peu de chauvinisme mais en même temps c’est normal, je rédige le compte rendu).

Au moment du départ, chacun de nous donne une piécette pour l’association, petite photo de groupe pour immortaliser l’instant et nous voilà parti. Au menu de la matinée un circuit de 50 km en direction de Courmelles, Chaudun et Saint Rémy Blanzy.

Les conditions météos, belles sur la cité belleusienne, se sont cependant vite dégradées avec le brouillard et des températures négatives. La présence de Jean Pierre en rôle de suiveur nous aura été d’un grand service. Sois en remercié à travers ces lignes.

Ce matin, les consignes sont formelles : peloton groupé fermé et moyenne raisonnable. L’allure restera modérée de ce fait tout au long du parcours. La bosse de Ploisy se montera groupée, les plus faibles bénéficient de poussettes pour rester au contact du peloton. Sur le plateau, la visibilité est quasi nulle, il convient d’être prudent.

A l’approche de Saint Remy Blanzy, pause technique, ce sera la seule de la matinée. Entretemps le soleil perce quelque peu et tente de réchauffer l’atmosphère mais la température à du mal à remonter. Mais ça n’altère pas l’ambiance sympathique qui règne dans le groupe depuis le départ.

A la sortie du village, deuxième difficulté du jour pour rejoindre Hartennes et taux. Les consignes imposées par notre chef de file restent d’actualité, pas de décroché du fait et le groupe reste soudé.

Retour par Parcy Tigny et Chaudun, entretemps un petit coup de fesses dont certaines portions flirtent avec les 12% font quelques peu grimacer quelques cyclos du groupe. Le brouillard fait à nouveau son apparition, décidément celui-ci ne nous lâchera pas de la matinée.  La descente sur Ploisy verra la seule accélération du jour, histoire de se faire un peu plaisir, le rassemblement se fera dans la cité courmelloise.

Arrivée sur Belleu ou nos hôtes nous offrent gentiment l’apéritif, afin de conclure de la meilleure des façons une superbe matinée de vélo, durant laquelle ma femme a parfaitement tenu son rôle (pas de chauvinisme là non plus).

Laetitia et Jean Louis

Les chiffres sont bien anecdotiques pour cette sortie dominicale, seul compte le fait d’avoir accompli une bonne action et d’avoir passé un bon moment avec les copains.

         Jean Louis 

nous étions 7 : Francis, Jacky, Franck et moi du club Marcel et deux autres cyclos de Belleu

Au départ de Belleu, une quête est organisée au profit du Téléthon. Après une boucle sur les hauteurs de Belleu, nous prenons la direction de Noyant et Aconin.

Ensuite je ne sais plus très bien, c'est Marcel qui avait fait le circuit, je me suis contenté de suivre Franck a crevé et nous a quitté à Septmont. Le retour s'est fait par Berzy puis Courmelles.

Une matinée sympa, malgré un temps passablement froid, gris et humide. Retour en voiture, je retrouve 4 gaillards de la compagnie avec leur vélo de route.

 Bonne semaine à tous

 Bernard

 Haut de la page

Sortie du dimanche 30 novembre 2014

Ce matin un épais brouillard, à peine 2°C, l’hiver est à notre porte les amis. En tout cas la grande période de douceur débutée début septembre semble révolue. Il y a quand même des courageux au pont pour une petite sortie route mais là, plus question de performance, seul compte l’addition de kilomètres pour détendre les muscles et l’envie de passer un bon moment entre copains.

Les présents : Christian, Jean Marc, Daniel,  Jean Pierre, Francis, Pierrot, Patrick, Philippe,  et moi-même. Ce qui nous fait au total 9 cyclos audépart, Petite assemblée, le froid y est sans doute pour quelque chose.

Direction Vic sur Aisne suivant le circuit annoncé la veille. Le vent de nord accompagne ce brusque changement de température, 70 kilomètres aujourd hui seront largement suffisant. A Pommiers, Jean Paul accroche les roues, un de plus, nous voilà au complet pour ce matin.

Pierrot imprime un train un peu trop rapide dans la vallée de l’Aisne, on voit ceux qui peuvent entretenir leur condition physique durant la semaine. Jean Marc suggère de lever un peu le pied, il sera globalement entendu. A Saint Christophe a Berry, Patrick nous quitte pris par des impératifs horaires. A l’approche de Berlinval, première pause technique, le froid semble chatouiller quelque peu les vessies….

La bosse de Vezaponin se monte groupé, sur le plateau la visibilité est quasi nulle. Allure modérée afin que tout le monde puisse suivre et pour éviter de perdre quelqu’un dans la brume. La descente sur Trosly Loire se fait prudemment, La chaussée est mouillée il convient de faire attention.

A l’approche de Coucy le Château, nos retraités se mettent en évidence et augmentent un peu l’allure. Point trop n’en faut, l’ascension de la porte de Chauny refroidit vite les ardeurs. Elle se fait néanmoins chacun à son rythme mais les pourcentages un peu plus rudes au pied ont vite fait de créer quelques écarts. Le rassemblement se fait rapidement à la sortie de la ville.

Direction Pinon pour le retour, entretemps la fatigue commence à s’installer dans les organismes. Pour nos pauvres actifs qui ne peuvent sortir qu’une fois par semaine, les kilomètres pèsent dans les jambes. Sur la D26, une sélection se fait : Christian, Francis et Pierrot prennent les devants et disparaissent dans le brouillard. Jean Marc et Dany s’accrochent mais explosent en haut de l’ascension. Pour nous autres, l’ascension est plus tranquille mais nous gardons assez d’énergie pour revenir assez vite sur Jean Marc et Dany puis sur nos trois autres compagnons à hauteur du carrefour de Laffaux.

Nouvel arrêt providentiel, à l’initiative de Jean Marc cette fois ci avant de regagner le pont de Pasly. Francis souhaite un retour tranquille, ce n’est pas du gout de Dany qui fait une première accélération à Vuillery  puis à proximité du pont. Personne n’a décroché, le retour s’est néanmoins fait groupé c’est le principal en cette fin de sortie.

Une randonnée  sympathique de 73 km pour une moyenne de 26. Une belle sortie de fin de saison, qui s’est déroulé dans un esprit bon enfant et de franche camaraderie. La plus grande satisfaction de la matinée : les vélos sont propres, promesse tenue.

           Jean Louis

 Haut de la page

Sortie du dimanche 23 novembre 2014

Nous étions 10 ce matin : avec le brouillard et l'humidité, certains ont préféré rester au chaud

Les présents : Jean Louis, Francis, Christian, Pierrot, Philippe, Patrick, Patrice, Olivier, Jean Luc et moi.

Nous partons à l'Est pour le circuit proposé la veille par Jean Louis (80 kms)

Sur les premiers kms, il ne faut pas très chaud. La météo avait annoncé 4°, c'est à peu près la température qu'il fait, personnellement, j'ai froid aux mains

Peu après Chacrise, une pose technique s'impose. Les routes sont tranquilles, Les Kms se font progressivement et le soleil fait son apparition

Nous arrivons à Mont Notre Dame et traversons la RN31.

La première difficulté se présente : un raidillon pas très long qui fait un peu mal aux pattes (le beaujolais nouveau doit y être pour quelque chose). A Longueval Barbonval, nous retrouvons un temps couvert,

Le retour se fait par Vailly où l'on fait une seconde pose technique (photo dans le brouillard)

Aucun incident à noter, c'était encore une belle sortie. Nous profitons bien de cette fin de saison. L''hiver va bien finir par arriver

Bernard

                                                                                                       Haut de la page

Sortie du dimanche 16 novembre 2014
Ce matin, le baromètre de Jean Marc annonce grisaille sans pluie, à priori des conditions correctes pour la pratique de la petite reine. Du monde en conséquence au pont de Pasly, comme à l’accoutumée le groupe du pont et notre assemblée de la Roue Libre .

Les présents : Jean Marc, Jean Pierre, Pierrot, Jean Michel, Christian, Francis, Dany, Patrick , Patrice, Léo, Gilles, Bernard Lag, Gérard  et moi-même. Se joindront aussi à notre groupe Olivier, Jean Luc, Dominique et un autre Jean Pierre.

Un beau peloton

Le vent est de sud est ce matin, direction Bucy suivant le circuit proposé la veille : 84km avec deux bosses (Merval et Couvrelles). A la hauteur de la sucrerie, petit crachin pas très agréable mais il n’entache pas la bonne humeur qui règne dans le groupe en ce dimanche. Très vite le crachin cesse, mais la route est maintenant mouillée et ceci va avoir des conséquences fâcheuses dans le scenario de la matinée.

A Chassemy, première crevaison de notre ami Jean Pierre, réparation rondement menée, nous reprenons notre route en direction de Vailly. Au pont, j’interpelle notre ami Dany qui a crevé de l’arrière. La réparation est à fortiori plus longue, deux crevaisons en 3 kilomètres, nous ne serons jamais rentrés pour 11h30.

Apres concertation avec Jean Marc, raccourci par la bosse de Presles et Boves : pentes régulières et peu abruptes mais c’est long , un bon terrain de jeu pour les costauds . Éric lance les hostilités, suivi de Leo et d’Olivier. L’ascension se résume à un âpre combat entre notre benjamin et le KOM de Strava, remporté par le deuxième nommé. Derrière, bonne ascension de Gilles qui parvient à rester pas très loin derrière les costauds. Le rassemblement se fait à proximité de Brenelle suite à une nouvelle crevaison de Dany. Découragé, il souhaite raccourcir sa sortie. Jean Marc, Jean Michel, Christian et Gilles restent à sa proximité et notre groupe de 5 hommes finiront leur sortie ensemble par Braine, Ciry et Missy.

Pour nous autres plongée vers Braine et le pied de la cote de la Folie. Dominique lâche prise , en manque criant de condition physique il informe Patrice qu’ il finira seul la sortie .

La bosse de Couvrelles se présente devant nous, montée chacun à sa main, comme à son habitude, Olivier grimpe les pentes avec une facilité déconcertante. Derrière, les dégâts ne sont pas très importants et le rassemblement se fait assez vite.

Retour par la ferme de l'épitathe et la vallée de la Crise. Léo et Jean Luc prennent les devants et impriment un train assez soutenu. Philipe peine à suivre et décroche . Jean Pierre et Olivier l’attendent pour qu’il puisse rentrer à bon port.

Arrivée à Noyant, il est 11h trop tôt pour rentrer, du coup une boucle supplémentaire par le hameau de Leschelle pour 6 d'entres nous : Patrice, Francis, Bernard, Jean Luc, Éric et moi-même . Si les premiers barreaux sont relativement faciles à gravir, les derniers, au-delà de 10%, sont beaucoup plus rudes. Mais pas de folie, l’ascension dans son ensemble est bien gérée et sur le plateau, pas d’incitation non plus à faire monter les compteurs. A Chaudun, surprise nous retrouvons Olivier, il aura accompagné Philipe jusque Courmelles puis remonté par la bosse de Ploisy pour nous retrouver . Bon esprit !

La descente sur Saconin se fait prudemment, les compteurs montent gentiment à l’initiative d’Éric dans les coups de fesses de Mercin, mais  l’approche de la ville nous incite tout de même à lever le pied pour un retour groupé au pont de Pasly . Nous pensions y retrouver Jean Marc, ce ne fut pas le cas cette fois-ci.

Une belle sortie de 80km au final, terminée avec le soleil et sous une température relativement agréable en cette saison.

       Jean Louis

Haut de la page


Randonnée du mardi 11 novembre 2014 – Rethondes

Comme chaque année à la même date, nous nous rendons à Rethondes où tous les clubs de la région se donnent rendez vous. Départ 8h30 avec le Pont de Pasly, le peloton fait plus de 50 cyclo, ça fait du monde.

Le départ est assez rapide et il vaut mieux ne pas être trop loin derrière pour éviter de se faire larguer.

A Vic Patrcik crève, nous sommes quelques uns à l’avoir vu et nous nous arrêtons. Pour les autres, pris dans le paquet il leur était impossible de se rendre compte de notre absence.

Léo a fait demi-tour, son vélo fait du bruit, une roue libre mal serrée semble-t-il.

Réparation faite nous reprenons la route. Patrice qui a des jambes de feu se met devant et mène un tempo d’enfer, j’ai un peu de mal à suivre. Un peu plus loin nous retrouvons quelques cyclo et nous sommes maintenant une douzaine. Le rythme s’accélère, je lâche prise malgré un compteur à 40 à l’heure. Ça va vraiment trop vite. Pierrot m’attend et dans sa roue je poursuis ma route.

Un peu plus loin les copains ralentissent pour nous permettre de revenir. A l’arrivée à Rethondes, un coup d’œil sur mon compteur me confirme ce que je ressens dans les pates arrières, nous avons fait les 15 km à 35 de moyenne, c’est beaucoup trop pour moi.

Après avoir retrouvé les copains et profité d’un bon chocolat chaud nous repartons par Pierrefonds, Mortefontaine.

Dans la première bosse à Pierrefonds je n’ai plus de jambes, je suis irrémédiablement lâché. Cette foi c’est Francis qui m’attend et se met devant pour me ramener. La partie de manivelles m’est vraiment restée en travers.

Nous poursuivons et dans la bosse suivante, le scénario est presque le même mais ici j’ai deux cyclo derrière, Yves qui n’a pas roulé depuis 3 semaines et Dominique qui fait un come back mais qui, comme à son habitude à très mal géré le début de sortie et il est complètement cuit.

Au sommet tout le monde s’est arrêté et c’est un groupe complet qui poursuit. Les costauds se mettent devant et impriment un tempo régulier qui permet à tous de suivre.

Nous resterons groupés jusque Pasly, tout le monde ayant décidé d’arrêter les hostilités en ce jour d’armistice. Seul Yves a été distancé avant Pommiers et Dominique a disparu aux environs de Coeuvres.

Encore une très belle sortie de 87 km avec une météo exceptionnelle avec un très bon esprit, les plus forts se sont mis au service des plus faibles.

Les présents du jour :

-          Bernard, Christian, Daniel, Eric, Francis, Jean Paul, les deux Jean Pierre, Patrice, Patrcik, Léo, Yves, Olivier. et moi. 

 JMD

Sortie du dimanche 9 novembre 2014

Belle affluence pour la sortie de ce matin, il faut dire que le temps est toujours clément pour cette période de l'année

Il y avait donc 15 cyclos : jmd,jml,jpl,nos 2 jp,philippe,christian,francis,éric,Patrick et Léo,bernard lag,daniel,gérard et moi-même.

j'espère n'avoir oublié personne.A noter que jm Corcy s'est joint à nous. 

n'ayant rien préparé à l'avance nous décidons de partir direction Mont notre Dame. 

la progression se fait à un rythme régulier et tout le monde suit bien.

dans la traversée de Branges un berger allemand nous fait une belle frayeur et courageusement nous laissons jpl en appât mais le chien réalise qu'il n'y a pas grand chose à " béqueter" et le laisse passer...!

dans la vallée de la crise le rythme s'accélère et jml décroche un peu.Corcy et pierrot le ramènent dans le groupe à hauteur d'Etirex.

A Courmelles le groupe se scinde en deux , en effet une majorité décide de refaire une boucle par Chaudun et Saconin.

jml pierrot, philippe et moi-même rentrons directement.

Au final encore une belle sortie sur routes propres et séches en espérant que le mauvais temps nous épargne encore un moment.

Gilles

Quelques cyclo nous quittent à Courmelles, direction Chaudun pour une petite rallonge. La bosse devant nous se grimpe sur un rythme régulier, Daniel est un epu dans le rouge et perd quelques longueurs. Je vais à peine mieux et je vois nous compagnon du jour Jean Marc Corcy qui fait demi-tour pour l’attendre et le ramener dans le groupe.

Nous continuons notre chemin par Missy au Bois et Saconin.

Dans la descente de Saconin, Daniel et Jean Paul ont disparu. Petite inquiétude, aurait crevé comme il y à quelques jours, nous l’attendons, coup de fil mais nous tombons sur sa messagerie. Patrick décide de remonter la bosse mais personne. Où est-il ?? Mystère.

Après quelques minutes nous voyons revenir Eric. Daniel est devant, il a coupé avant la descente. Nous reprenons la route et retrouvons notre farceur pour terminer la balade dans la bonne humeur.

Au pont les compteurs marquent 83 km et le thermomètre est au beau fixe en ce dimanche de novembre.

JMD… 

 
Sortie du dimanche 2 novembre 2014

   Décidément, les beaux jours ne semblent pas vouloir nous lâcher. 14°c, un ciel tout bleu, il y a bien longtemps que le week end de la toussaint n’avait pas été aussi magnifique.

   La majorité du groupe avait décidé de rouler ce dimanche. Quelques cyclos, Ibrahim et Pierrot entre autres, avaient pris leur monture la veille, pris par des obligations diverses.

   Sont donc présents au pont ce matin à 8h30 pétantes : Jean Marc, Jean Michel, Jean Pierre, Christian, Gilles, Bernard Lag, Francis, Dany, Éric, Patrice, Gérard et moi-même. Viendront étoffer notre peloton une nouvelle fois nos amis Olivier, Jean Pierre, et Jean Luc, plus quelques cyclos du groupe du pont de Pasly, ce qui fera au total une vingtaine de personnes.

   Direction la vallée de la Crise , malgré le beau temps le vent annoncé sud est prévu assez fort . A Vauxbuin,  Patrick vient garnir d’une unité supplémentaire notre assemblé. L’allure est modérée, régulière, Bernard participe aux prises de relais en compagnie d’Olivier et de Jean Luc. Avec ce soleil, la ballade s’annonce sympathique.

   Sur la route de Fère, direction Loupeigne pour une boucle de 10km en plus du circuit initial. Par ces conditions dignes d’un mois de Mai, pas question de renter de bonne heure. A la sortie du village, Olivier place une accélération. Gilles, Christian et moi-même tentons de rester dans ses roues mais rien à faire il nous fait vite monter dans le rouge. Le château de Fère est le lieu propice à une pause technique.

  Crevaison de Jean Pierre a la sortie de Fère en Tardenois. Plusieurs cyclo restent à sa proximité pour l’aider à réparer. L’arrêt dure plusieurs minutes, au moment de repartir ça fait mal aux pattes arrières et le plus dur du circuit est à venir : une succession de coup de fesses sur plusieurs kilomètres. Pas de grosses bosses mais  il faut tout de même s’employer malgré le vent favorable. Notre ami Jean Michel est un peu à la peine, plusieurs d’entre nous restent avec lui et l’encouragent dans chaque ascension.

  La descente qui relie Blanzy à Vierzy donne l’occasion à quelques aficionados de la spécialité de lâcher un peu les freins. Une belle descente comme cela, ça fait du bien.

   A l’approche de Chaudun, le groupe se scinde en deux. Gilles, Jean marc et Dany raccompagnent Jean Michel qui souhaite raccourcir par Ploisy. Pour Éric, Christian, Francis, Bernard et nous autres, direction Missy aux Bois. A son tour, Jean Luc nous quitte, les nuages deviennent menaçants, il préfère assurer son retour sur saint Pierre Aigle par temps sec.

A partir de ce moment, les compteurs approcheront  régulièrement les 45km/h à la faveur du vent. En dehors de la descente sur Saconin qui se fera prudemment, Éric et Patrick assureront  la plupart des relais jusqu’à Pommiers. Le coup de fesse de la rue pavée entrainera l’implosion du groupe, Olivier part seul décrocher la pancarte au pont de Pasly.

  Le traditionnel bilan de sortie se fait en compagnie de Jean Marc qui nous attendait au rond-point : 84 km pour un dénivelé de 760m (530m annoncés, pourquoi un tel écart c’est curieux…). Une sortie difficile mais agréable, sous un soleil printanier.

Jean Louis

Sortie du dimanche 26 octobre 2014

Une pensée pour notre ami Bernard sur fond de rivalité pour les KOM sur Strava.

Ce matin, un temps d’automne : un peu de brume mais la visibilité est bonne. Tous les voyants sont au vert, pourtant on sent que le moral n’y est pas vraiment.

Tout le monde a en effet une pensée pour notre ami Bernard Leduc qui a lourdement chuté sur la route de Taillefontaine jeudi après-midi. Jean Michel vient néanmoins amener des nouvelles rassurantes : il va bien mais la convalescence va être longue.

Bernard par ces mots, viens trouver tout notre soutien et reviens nous vite sur le vélo en pleine forme.

Il y a pourtant du monde au pont de Pasly pour notre sortie dominicale : pas moins de 11 cyclos. Christian , Jean pierre , Pierrot , Fernando, Ibrahim , Francis , Philippe , Eric , Patrick , Bernard Lag , notre nouvelle recrue Gérard et moi-même . Viendront étoffer nos troupes  Gerald, jean Luc, Olivier et 2 autres Jean Pierre.

Direction le sud par Bucy puis Acy le haut. Le départ est modéré, la première difficulté du jour arrive rapidement. Olivier et Gerald prennent très rapidement quelques longueurs d’avance. En jeu le KOM de Jean Luc sur la difficulté. Derrière, l’ascension se fait groupé, le rassemblement se fait à la sortie du village d'Acy. Quelques pavés auront agrémenté la montée, de quoi rappeler quelques souvenirs a Ibrahim et Eric

Plongée par Ambrief dans la vallée de la Crise, la descente est sympa, elle permet de se faire un peu plaisir. Des routes peu empruntées pour changer un peu du traditionnel passage par la vallée.

A l’approche de Droizy, Gerald accélère et part seul pour titiller Olivier sur Strava. Celui-ci, malgré son épaule douloureuse ne se laisse pas intimider. A l’arrière du groupe, Pierrot ne semble pas dans un très bon jour, Francis parait plus nerveux qu’à l’accoutumé : jambes coupées, esprit perturbé, les stigmates de la sortie de jeudi semblent être encore là. Premier pépin mécanique du jour : Jean Luc qui a des soucis avec son dérailleur électrique. Ca ne l’empêchera pas de poursuivre sa route avec nous, mais sans le 50 dents !

Le coup de fesse de Saint Remy Blanzy donne lieu à une nouvelle bataille entre nos deux antagonistes. Ibrahim accélère dans la descente, mais une douleur dans la jambe l’empêchera de tirer des braquets importants.

Les compteurs montent gentiment à l’approche de la Falaise, le terrain s’y prête bien. Très bonne prise de relais de notre ami Gérard, qui imprime un train régulier durant quelques kilomètres. A son tour, il est victime d’un petit pépin mécanique, tout le monde stoppe sa progression pour permettre son retour.

La bosse de Longpont puis la descente sur Pierre Aigle donne l’occasion à notre ami Gérald de s’exprimer. Celui-ci imprimera un tempo assez soutenu jusqu’ a l’entrée d Ambleny. Derrière ça tire la langue mais tout le monde s’accroche et prend plaisir dans ce petit run.

Retour par la vallée de l’Aisne, le vent est légèrement défavorable. Christian prend la direction des opérations pour permettre à tout le monde de rentrer à bon port, relayé par Gerald et Patrick. Philippe et Gérard nous quittent à Pommiers et le retour se fait groupé, tout au plus Olivier, Gerald et moi-même qui lançons le sprint traditionnel, remporté par le deuxième nommé.

Satisfaction générale au terme de cette sortie de 79 km, durant laquelle tout le monde a pu prendre plaisir je pense, sous le soleil en prime.

         

Jean Louis

Randonnée du dimanche 19 octobre 2014 - la Courmelloise 

Une matinée riche en évènements encore une fois, décidément à la roue libre il se passe toujours maintes péripéties.

Ce matin, l AOS Courmelles organise ses Courmelloises, traditionnellement dévolues aux tracteurs. Cette année cependant, place à la route, faute d’encadrement pour le tout terrain. Elle nous propose 2 circuits de 58 et 92 km, le dernier cité présente un dénivelé assez important (1360m sur calcul d’itinéraires) et son originalité vaut le détour. Nous y reviendrons.


 En attendant, il y a beaucoup de monde devant la mairie, le Cs Clovis est la en nombre assez important avec leur chef de file André Fossé, ainsi que le CC Belleu, mais de notre côté nous ne sommes point ridicules puisque nous sommes au nombre de 15 au départ.

Les présents  :  Jean Marc , Jean Michel , Pierrot , Jean Pierre , Gilles , Christian , Éric , Ibrahim , Philippe , Patrice , Patrick, Fernando , Franck avec un VTT, Francis, Bernard Lag et moi-même .

Le scenario de la Lépine ne se répètera pas, nous restons entre nous pour cette rando, quelques cyclos manquent de kilomètres en cette fin de saison. Retour sur Soissons pour démarrer puis direction Saconin pour la première difficulté du jour. Entretemps, nous rattrapons le groupe Belleu, les deux clubs réunis, cela crée un joli peloton. Sur le plateau, Ibrahim et Patrick prennent  le commandement des opérations, le groupe se scinde de nouveau, les Belleusiens reprennent leur vitesse de croisière. Dans le groupe Pasly, on serre les dents pour rester dans les roues. A l’approche de Coeuvres, Jean Marc se met aux avants postes pour ramener un peu de sérénité.

La bosse de Valsery donne des idées à Gilles qui prend quelques hectomètres sur le reste de la bande. Le vent à l’approche de Montgobert le ramène vite à la raison. Durant ce temps, derrière ça grimace, pour effectuer le rassemblement, c’est difficile même si l’allure n’atteint pas des sommets. Jean Pierre et Jean Michel, pour qui les bosses ne sont pas la spécialité, ont un peu plus de peine. Jean Marc se charge de les ramener dans le groupe.

Montgobert, Puiseux, la foret de Retz, les paysages sont sympas mais c’est vallonné, et les coups de fesses se succèdent. Un rassemblement des troupes est nécessaire sur la route de Vivières. Jean Michel nous rejoint quelques secondes plus tard, il attend des portions plus favorables pour s’exprimer.

Nos hôtes ont choisi le carrefour de la Faite comme lieu pour le premier ravitaillement. Le temps de boire un verre de menthe, grignoter quelques victuailles et c’est reparti. Pas au complet cependant, un groupe suit Gilles qui avait choisi dès le départ le 60km. Il est composé notamment de Jean Pierre, Fernando, Franck et Jean Michel.

Ci-dessous le résumé de leur périple :

Après notre séparation nous avons roulé groupés jusqu'à Longpont.Dans la deuxième partie de la côte j'ai placé une "mine" mais j'ai un peu présumé de mes forces et j'ai calé avant le sommet. Toujours est-il qu'à partir de là cela s'est emballé, une partie des gars qui nous accompagnaient sont partis devant et nous ne les avons plus revus. Fernando et son copain sont partis en contre et jml, j-pierre et moi avons perdu 2 à 300m.Jml qui avait les jambes nous a ramenés sur eux dans Chaudun et nous avons ensuite fini ensembles.

Gilles

 

Pour nous autres, direction Fleury et la suite du circuit, une succession de coups de fesses. A Oigny en Valois, grosse surprise le circuit emprunte une route pavée sur 2 kilomètres. Une affaire de spécialiste. Si quelques-uns ont apprécié (Francis entre autres), ils ont eu le don de mettre en colère Éric, Ibrahim et Patrice. Nous ne pouvons pas reprocher le manque d’originalité de la rando comme je l’avais dit plus haut mais là elle atteint le paroxysme.

Crevaison de Jean Marc a la sortie de la Ferté Milon, mal équipé, il devra demander une chambre à air à valve plus longue à Philippe, ce que ne manquera pas de souligner quelques cyclos dans le groupe.

Du coup le temps passe, raccourci décidé à l’unanimité par Faverolles mais il faut tout de même grimper le haut ! C’est l’occasion de taquiner Ibrahim et d’aller chercher quelques trophées pour Strava. Le rassemblement se fait à Vouty, Éric est un peu à la peine, le manque de kilomètres se fait sentir.

La bosse de Longpont sera une nouvelle fois notre juge de paix aujourd hui. Patrick mène le train, Patrice Ibrahim et moi-même lançons une mine. Derrière personne ne suit, Ibrahim lève le pied. Patrice et moi-même faisons le choix de poursuivre notre effort. Les compteurs s’envolent, un bon moment de vélo. A Chaudun, Patrice souhaite attendre le reste du groupe. Entretemps passe Pierrot, Ibrahim et Patrick, je pars à leur poursuite mais sans succès, ils sont trop loin. Je les retrouve à Courmelles. Derrière le groupe s’était réorganisé, tout le monde a ainsi pu rentrer à bon port.

Du départ de la rando, nous avons ainsi effectué 80km pour un dénivelé relativement conséquent de 960m, c’est pas mal du tout. Un circuit qui, s’il avait été présenté durant la saison estivale aurait fait sans aucun doute un carton.

Pour terminer, la météo a été plus que clémente, il est midi  le thermomètre affiche sur mon compteur 22°c. En cette période de l’année, c’est exceptionnel.

 

Jean Louis

Sortie du dimanche 12 octobre 2014

Changement d’horaire pour le départ, pas de pluie mais températures en dessous de 10°c , rien à faire , l’automne est bel et bien là. Les cyclos de la Roue Libre restent néanmoins fidèles à la traditionnelle sortie dominicale.

Les présents : Bernard Leduc, Dany, Pierrot, Patrice, Francis, Jean Marc, Jean Michel, Fernando et moi-même. A noter la présence dans notre groupe de Richard qui fera la totalité de la sortie avec nous. Je finis par croire que notre compagnie est appréciée.

Direction Noyant et Aconin suivant le circuit proposé la veille. Un périple de 80km par Hartennes, Arcy sainte Restitue et retour par la vallée de l’Aisne. 3 bosses au programme : Charentigny, Launoy et le Mont Hussard.

Sous la houlette de Pierrot, la première ascension du jour se monte au train, pas de folie, nous restons groupés et l’arrivée sur le plateau ne pose pas trop de soucis. A proximité de Parcy tigny, le vent est à présent défavorable, les moins fatigués du groupe en cette fin de saison prennent leur responsabilité et se mettent au service de l’équipe .Bien entendu à une allure relativement correcte pour permettre notamment à notre ami Bernard de rester dans les roues, pour qui le démarrage est un peu plus difficile. L’ambiance est au beau fixe, Patrice nous raconte ses sensations éprouvées lors de gentleman de Bichancourt, la ballade est agréable.

Pause technique à proximité de la ferme de Bucy le Bras, Jacky, Jean Michel et moi-même préférons attendre le reste du groupe au sommet de la deuxième bosse du jour. De là, nous profitons d’une vue sympa sur Arcy sainte Restitue et Servenay. Le vent frais ne nous incite cependant pas à rester sur place éternellement.

Afin que tout le monde puisse suivre dans de bonnes conditions, c’est Jean Marc qui prend la direction des opérations dans la vallée de Branges. L’allure est régulière, à peine perturbée par un arrêt providentiel de Jacky et Patrice à proximité de Mont Notre Dame.

La dernière difficulté du jour se profile devant nous : le mont Hussard. Dès le pied, je pars pour un run et essaie de maintenir un rythme correct durant l’ascension. Personne ne semble vouloir me suivre, je finis donc seul au sommet. Entretemps le groupe s’est quelque peu disloqué, mais le carrefour avec la D22 est le lieu propice au rassemblement des troupes.

Descente sur Saint Mard, les spécialistes lâchent les freins, notamment Jean Marc et Dany, ceux-ci prennent rapidement quelques dizaines de mètres sur le reste du groupe.

Le retour via la vallée de l’Aisne se fait sous vent favorable. Les compteurs montent mais le groupe reste soudé. Patrice prend régulièrement les relais, on sent néanmoins quelque peu la nervosité gagner l’équipe. Les coups de cul de Condé puis de Missy sonne le glas, quelques costauds se détachent. Notre ami Dany est aux premières loges. A l’approche de la sucrerie, il lance les premières hostilités, les compteurs explosent, Patrice donne à son tour un nouveau coup de massue. Un premier rassemblement s’opère à Crouy.

Aux Clémencins, je me mets a mon tour aux avants postes et imprime un train soutenu, Jean Marc reste dans les roues. A l’approche du pont, au bout du rouleau, je coupe mon effort, c’est ainsi que je vois Patrice, Fernando et Richard me dépasser et régler ainsi le sprint, très largement dominé par le premier nommé. Le reste du groupe arrive peu après.

Bilan de la sortie : 81 km a une moyenne fort honorable pour une fin de saison, qui ont été effectués dans un très bon esprit selon le Président, puisque personne n’a été pour ainsi dire décroché, tout au plus dans les derniers kilomètres. Tout le monde a ainsi pu prendre plaisir, chacun a sa manière.


     

Jean Louis


La Gentlemen dimanche 5 octobre 2014 - Bichancourt

Trois cyclo du club participent à cette gentlemen :

Patrick accompagné de son Fils Léo

Ibrahim et Patrice qui effectueront une très belle course, un peu plus de 36 de moyenne, bravo les gars, très belle performance.

les résultats 

Sortie du dimanche 28 septembre 2014

Dernier week end de septembre et par conséquent la dernière longue sortie de l’année. L’épilogue de la saison est proche, en temps fort reste la gentleman de Bichancourt. Quelques coureurs de notre club iront taquiner le chronomètre mais aussi se faire plaisir.

En attendant, il y a notre sortie dominicale traditionnelle. La météo est au beau fixe ce matin, un léger vent d’est sud-est, ce qui augure d’une matinée extra. Il fait un peu frais mais ça va se réchauffer.

Beaucoup de monde ce matin, les cyclos veulent profiter de ces dernières belles journées de l’année. Au rapport au pont , Christian , Pierrot , Ibrahim , Patrice , Fernando , Gérard , Philippe , Gilles , Franck et moi-même . Direction ce matin la vallée de la crise pour un parcours de 100 km au dénivelé assez important, l’était-il un peu de trop ? A l’approche de Presles, Jean Michel accroche les roues, puis c’est au tour de Patrick à l’approche de Courmelles. Ce qui nous fait au total un groupe de 12 cyclos.

Ibrahim et Gérard prennent rapidement le commandement des opérations, la traversée de la vallée de la Crise se fait a un bon rythme, la ballade est sympa .A l’approche de Mareuil en Dole, le groupe se scinde en deux, la majorité du peloton souhaite rentrer de bonne heure ou ont d’ores et déjà des impératifs. Ce groupe de dissidents prennent ainsi la direction de Chery Chartreuve pour un circuit au terme duquel ils auront effectués 80km. Jean Michel a dû être satisfait de son retour dans l’équipe.

C’est donc seulement à cinq (Ibrahim, Patrice, Pierrot, Gérard et moi-même) que nous poursuivons notre route. Les premières difficultés se font sentir, pas d’affolement, nous restons groupés dans les coups de fesses et la bonne humeur reste de mise.

Pas question de performances, le paysage proposé est sympathique, le soleil sublime les lieux. A l’approche de Rognac, c’est l’occasion d’immortaliser l’instant, à mon avis un des meilleurs moments de la saison.

        

En dehors des difficultés du terrain, des paysages magnifiques et des bons moments de vélos.

Il faut néanmoins poursuivre notre route, pour Pierrot et Gérard, le dénivelé commence à peser un peu dans les jambes mais ils s’accrochent et montent les derniers hectomètres de la bosse de Rognac sans trop de soucis.

A Vezilly, nouveau coup de fesses mais le vent est désormais favorable. La descente qui suit est un beau terrain de jeu pour faire violement monter les compteurs, 69.9km /h pour Ibrahim, encore un bon moment de vélo.

La succession des difficultés commence à devenir préjudiciable pour nos deux anciens Pierrot et Gérard. Ils perdent quelques longueurs dans la montée de Perles, mais pas question de laisser tomber nos deux compagnons. Patrice reste à leur côté, Ibrahim et moi-même les attendons au sommet pour repartir de plus belle.

Vauxcéré et Vauxtin offrent de jolies points de vues mais aussi quelques raidillons qui chatouillent les pattes arrière avant la descente sur Courcelles sur Vesle. Par la suite, changement de configuration, le final plus roulant donne l’opportunité à Ibrahim et Patrice de voir ce dont ils sont capables pour la gentleman. Les compteurs montent franchement, derrière, Pierrot, Gérard et moi-même n avons d’autres choix que de s’accrocher. Nos deux antagonistes se permettent même un petit sprint à proximité de Sainte Marguerite, de quoi constater que nous ne sommes pas tout à fait sur la même planète.

Patrice crève à Bucy. Pierrot, Gérard et moi-même, pris un peu par le temps devons le quitter. Ibrahim reste à ses côtés pour réparer. Chacun de nous trois rentre finalement par son propre chemin, je repasse donc seul au pont de Pasly, pas un chat, donc retour à la maison avec un joli 108km au compteur. Bravo à Gérard et Pierrot qui n’ont pas démérité durant cette sortie.

Au final, une très belle randonnée sur des routes très rarement empruntées, qui clôture une saison route riche en évènements. Dommage d’avoir été aussi peu nombreux mais l’essentiel est que tout le monde aie passé une belle matinée de vélo, chacun dans son groupe respectif.

Le parcours du jour :

 

 

Jean Louis

Sortie du dimanche 21 septembre 2014

   Ce matin, l’ambiance au  pont est bien triste, il a plu toute la nuit et le plafond nuageux est bien bas. La météo a refroidi les ardeurs de nos troupes et la plupart des cyclos de la Roue Libre ont choisi le confort du lit à l’humidité du jour. Ca peut se comprendre, néanmoins 6 téméraires ont décidé d’affronter les éléments.

 Sont donc présents ce matin Dany, Christian, Fernando, Bernard Lag, Patrick et moi-même. Le groupe du pont n est guère plus nombreux peut être une quinzaine de cyclos avec en chef de file André Fossé.

 Pour nous direction le Nord par Chavigny et Leuilly sous Coucy. Le vent est annoncé dans cette direction, devant souffler par rafales, une matinée sportive en perspective. Nous arrivons rapidement au pied de la bosse de Chavigny, appréciée diversement par chacun d entre nous. Daniel et Christian qui reviennent de vacances après respectivement 2 et 3 semaines d arrêt, ont quelques appréhensions.

 Sur le plateau, le vent est finalement moins fort qu’annoncé, sans doute du a la présence du brouillard ; le rythme par conséquent, sans être tonitruant, est relativement correct, tout le monde se cale dans la roue de Patrick qui mène le train en ce début de circuit. Nous gagnons ainsi Leuilly sous Coucy sans trop de difficulté.

 Dans l ascension de la porte de Soissons a Coucy le Château, je me fais un peu plaisir et distance un peu mes compagnons de route, en contrebas, le groupe se reforme pour une ascension au train. Peu après être sorti de Coucy, Christian nous quitte et prend la direction de Landricourt pour une sortie en solitaire. Un départ que nous avons regretté dans l enceinte du groupe, d autant plus qu’il est du a un manque de communication….

 La sortie se poursuit néanmoins, la route de Montauban est le théâtre du premier coup de fusil de la matinée a l initiative de Patrick qui est en grande forme en cette fin de saison ; les compteurs flirtent avec les 40km/h, un bon moment de vélo.

 Il y en a un qui souffre en silence sur son vélo, c est notre ami Dany, sa hanche lui fait mal, sans doute l humidité. Du paracétamol gentiment proposé par des fermiers à Deuillet va quelque peu le soulager, pourtant au vu de la couleur du comprimé, nous pouvons avoir quelques doutes.

 A Charmes, demi-tour pour regagner le village de Bertaucourt, le vent est maintenant favorable mais cette deuxième partie de circuit est plus technique, plus vallonnée. La bosse de Saint Nicolas se  présente devant nous mais elle n est finalement que l épilogue d une série de coup de fesses commencé depuis la ville de Charmes. Bernard reste à proximité de Dany qui commence à avoir quelques difficultés mais il s accroche le bougre. La descente sur Suzy est dangereuse, beaucoup de branches mortes au sol, de la boue, pas de folie nous restons prudents.

 A l'approche d Anizy le château, c est Fernando qui secoue un peu le groupe, les raidillons proposés font mal aux pattes de tout le monde, de plus la pluie est de retour. Nouvel arrêt a Pinon pour permettre à Dany de refaire le plein de ses gourdes.

 La bosse d'Allemant se monte chacun à sa main. Du coup quelques écarts se créent, le rassemblement se fera au sommet à proximité du moulin de Laffaux ; entretemps la pluie cesse de nouveau et le soleil semble vouloir pointer le bout de son nez…..

 Retour par Margival puis Crouy, Bernard souhaite un retour groupé, il sera globalement entendu. L'arrivée au pont donne lieu au sprint traditionnel, lancé par Fernando, que je coiffe sur le poteau. Je tenais à le dire, car vu les aficionados de la spécialité présent dans le groupe mais absents aujourd hui, ce sera probablement la seule fois que j'en gagnerai un…..

 Dany arrive quelques mètres derrière, il a coupé son effort peu après le feu rouge au bois Roger.

 Pour les chiffres, une belle sortie de 95 km (pas de barrettes cette fois ci, l approche de la fin de saison ne nous le permettra sans doute plus), pour un dénivelé de 940m. Pour conclure, malgré l’averse prise a Pinon sur le retour, la sortie a été bien agréable, difficile mais finalement quelle sortie ne l a pas été ?

 Le parcours du jour :

 

Jean Louis

Sortie du dimanche 14 septembre 2014

Les derniers dimanches de la belle saison et pour le moment un mois de septembre qui tient toutes ses promesses. Quelques nuages mais le ciel devrait s éclaircir dans la matinée, rien à voir avec la semaine dernière.

 Pour preuve , il y a du monde ce matin au pont de Pasly : Gilles , les 2  Jean Pierres , Yves , Bernard , Eric , Patrice , Ibrahim , Fernando , Jacky , Patrick , Léo et moi-même . Deux autres cyclos se joignent a nous, Gerald de l Asc Montecourt, et Jean Luc. Roulera aussi en notre compagnie notre recrue potentiel Gérard. Soit au total 17 cyclos, j espère n avoir oublié personne.

 Direction les vignobles champenois pour cette sortie, selon le circuit proposé la veille. 40 km de vallée avant d affronter le tryptique Muscourt, Unchair, Mont saint martin, puis Lesges en fin de parcours.

 Le départ est modéré, Ibrahim et Jean Luc prennent rapidement le commandement des opérations, dans Sainte Marguerite, le groupe s étire, l allure adoptée est un peu rapide. Mais ca ne dure pas bien longtemps, a l approche de Ciry, nos deux antagonistes calment un peu le jeu et permet a tout le monde de se recaler et chauffer en douceur les organismes.

 A l approche de Viel Arcy, Ibrahim nous quitte, visiblement échauffé par les plaisanteries de quelques cyclos du groupe, il prend la direction de Bourg et Comin, Eric et moi-même tentons de le rattraper mais il est déjà loin, c’est inutile. La randonnée se poursuivra sans lui, au regret du groupe complet. Belle performance néanmoins  pour sa part qui aura totalisé 116km au terme de sa sortie (données Strava).

 Pour nous, la sortie se poursuit, quelques costauds prennent leur responsabilité. Eric se met ainsi aux avants postes et tire le groupe jusqu’ au pied de la première difficulté du jour. Durant ce temps, le sérieux a pris la place des plaisanteries du début de matinée. La bosse de Muscourt est une inconnue pour quelques uns d entres nous mais elle sera montée sans trop de soucis dans l ensemble .C'est le moment que choisit Gérald pour lancer une brindille, suivi de prés par Léo et moi-même. Rassemblement au sommet a proximité de la ferme de Beauregard.

 La route offre un magnifique point de vue sur la vallée de la Vesle en contrebas. C est le moment de s en mettre plein les yeux, de plus le soleil est bien présent ce qui ajoute a la beauté des lieux.

 Arrêt technique à Unchair avant d affronter la bosse du même nom, des pourcentages autour de 8% a travers les vignes. Le scenario se répète, Gerard, Léo et moi-même prenons quelques longueurs sur le groupe qui monte à sa main. Avantage au deuxième nommé qui semble être un cran au dessus de nous deux. Derrière, Jean Pierre éprouve quelques difficultés mais rien de plus normal pour un pur rouleur comme notre coiffeur. Néanmoins il reste au plus prés du groupe et parvient à le regagner sans trop de misères dans la descente.

Passage dans les villes de Courville et Saint Gilles, nous qui espérions boire une coupette chez le frère de Fernando, ce sera pour une prochaine fois.

 Pas de folie par contre dans la bosse de Mont saint Martin, cependant beaucoup de monde dans le sens contraire du notre, sans doute du aux choix de parcours similaires aux nôtres de la randonnée de Tinqueux. Sur le plateau, le vent commence à user les organismes, quoiqu’un peu moins que les coups de fesses a répétition proposés.

 Gilles suggère de lever un peu le pied a l approche de la bosse de Lesges, il sera globalement entendu, néanmoins, elle provoque quelques écarts. Le regroupement se fera relativement rapidement à l approche de la ferme du mont de Soissons. Belle satisfaction de voir Patrick et Bernard prendre quelques relais sur le plateau, ils sont  en forme en cette fin de saison.

 A l approche du final, quelques cyclos ont des fourmis dans les jambes, Fernando pose un pétard dans le coup de fesse d Acy, celui-ci est rapidement déposé sur place par Gérald, l entrée dans Venizel permet le regroupement. Patrice et moi-même essayons de protéger au maximum le groupe a l approche de Bucy, le vent est légèrement défavorable et il convient de bien s abriter. A l approche de la sucrerie, Yves est victime d un saut de chaine, tout le monde ralentit pour permettre son retour.

 Le vent enfin favorable permet l envol des compteurs peu avant Crouy, autour des 45-50km, un pur régal. Le final au Bois Roger donne lieu au sprint habituel ; Gerald, Léo, Patrice et moi-même finissons dans un mouchoir de poche. Au final, comme la semaine dernière, personne n a décroché, et cette fois ci retour avant midi, ce que n a pas oublié de souligner notre doyen.

 Pour les chiffres, 100 km tout rond pour un dénivelé de 870m (100m de plus que ce que j avais annoncé au départ, Jacky je ne saurai expliquer une telle différence) et une moyenne plus qu’honorable. L occasion nous a été donné ce matin de redécouvrir certains recoins de notre si belle région, en plus évidemment, de la satisfaction de l effort physique accompli.

 

Jean Louis

 

 

Sortie du dimanche 7 septembre 2014

Le mois de Septembre est la. C est le moment des bilans, de faire des propositions sur  ce qui pourrait être envisagé pour la saison prochaine, mais surtout l occasion de profiter des dernières belles journées de l été.

 Enfin pour ce matin, on repassera. Il y a un brouillard à couper au couteau et il crachine, l ambiance au pont est quelque peu tristounette mais quelques cyclos de la Roue Libre ont tout de même tenté de braver ces conditions un peu automnales. Aller ca devrait se dégager dans la matinée.

 Les présents : Bernard Lag, Ibrahim, Patrice, Patrick, Léo, Yves, Jean Pierre, Pierrot, Eric et moi-même. Oui beaucoup d absents ce matin, soit en vacances, soit pris par diverses occupations.

 Pas de vent ce matin, donc un circuit de 105 km prévu en direction du Chemin des Dames, une région dans laquelle nous n’avons pas eu trop l occasion de rouler cet été. Une randonnée sélective avec pas moins de 4 bosses et pas des moindres (Braye, Arrancy, Presles et Thierny et le fort de Malmaison).

 Le départ dans la vallée de l Aisne se fait sans forcer, le brouillard réduit la visibilité, il faut être prudent, tout le monde espère une petite embellie en remontant sur le plateau. A l approche de Soupir, le brouillard s estompe quelque peu mais ne permet pas de lâcher un peu les chevaux. C est donc le nez dans la brume que nous attaquons la première bosse du jour ; quelques uns sont en bonne forme et nous le font voir des les premiers hectomètres de l ascension, le rassemblement se fait a proximité de la ferme de Malval. C est a ce moment que Jean Pierre nous quitte.

 La descente sur Coligis incite a la prudence, sur cette route sinueuse, pas question de prendre le moindre risque. Chacun descend a sa main et par conséquent, le ralliement des troupes prend quelques minutes. Mais il fallait bien cela.

 Les contreforts de la bosse d Arrancy durent plusieurs kilomètres : une succession de coups de fesses qui nous obligent à nous employer. A proximité de Ployart, C est Yves qui nous quitte a son tour. La bosse a proprement parler verra l accélération de Léo dans les pourcentages les plus pentus. Mine de rien, ses coups de fusil font mal aux pattes. Rassemblement au sommet a proximité de la N44.

 

Des portions plus planes vont agrémenter la suite de la matinée, c est le moment choisi par Ibrahim et Patrice de mettre un peu les gaz. Tout le monde s accroche dans les roues et nous voila parti sur plusieurs kilomètres dans un petit run bien sympathique. Interrompu bien malencontreusement par l incident mécanique du jour, pour ma pomme cette fois ci (perte de vis sur ma cale gauche). Problème rapidement résolu mais en attendant l horloge tourne et le retour pour midi semble compromis.

 Peu importe, nous poursuivons notre route en direction de la bosse de Presles, une référence dans la région pour ces pourcentages rudes, Bernard en attrape quelques sueurs froides mais finalement il arrivera en haut sans trop de misères, Eric assiste Pierrot dans l ascension pour un rassemblement des troupes sur la Chaussée romaine.

 Le soleil va enfin pointer le bout de son nez pour la dernière ascension du jour vers le fort de la Malmaison, qui est une énigme pour Ibrahim ; il ne sera pas déçu des pourcentages proposés par endroit (11 a 12%) . Heureusement, ce n’est pas très long, au bonheur de nos amis Pierrot et Bernard.

Le retour se fait par Nanteuil la fosse, le terrain est plus favorables aux rouleurs puncheurs, rôle qui convient parfaitement a Ibrahim et Patrice, les coups de fusil se succèdent mais tout le monde prend les roues et semble prendre plaisir. A l approche du pont de Pasly, c est notre ami Léo qui lance les hostilités, suivi de prés par Ibrahim, tout le monde est la, personne n a décroché, un scenario parfait pour une fin de rando.

 Une belle sortie de 109km (pour 980m de dénivelé) qui sort un peu des sentiers battus et auquel tout le monde a pu prendre plaisir a un moment donné.

Le parcours du jour :

Jean Louis

Randonnée du dimanche 31 août 2014 - la Cycle'Aisne

La Cycle’Aisne

Beaucoup de monde au départ ce matin, il fait frais mais la météo doit se tenir.

Nous partons derrière le groupe Fossé, nous sommes une bonne cinquantaine et le groupe roule d’un bon train. Avec ce rythme et le nombre de cyclo, tous les paramètres sont réunis pour que le groupe se scinde au fil de la sortie. En effet, quelques cyclo rentrent de vacances et ont une petite forme alors que d’autres ont fait leurs devoirs de vacances et sont en bonne forme.

Le circuit sud nous entraîne vers Chacrise, Arcy puis Begneux où se situe le premier contrôle.

Le premiers ne s’arrêtent pas, il reste quelques cyclo de la Roue Libre qui avalent rapidement un verre de menthe et c’est reparti.

Il manque quelques cyclo, certains ont annoncé s’engager sur le 60, mais la liste des manquants est un peu plus longue, nous décidons de ne pas attendre.

 Pour rattraper le peloton nous devons nous employer sérieusement, Eric  et Jean Pierre mettent un peu plus de temps. Nous ne reverrons plus Fernando. Il s’est arrêté un peu plus longuement pour prendre de l’eau.

Le rythme reste toujours aussi sérieux, je vois dans le groupe Patrice, Patrick, Léo, Gilles, Pieerot et Eric, mais progressivement les maillots de la Roue Libre disparaissent.

Le parcours est assez vallonné, rien de bien méchant mais à ce rythme, toutes les bosses sont difficiles.

A Vierzy le groupe est maintenant très réduit, un quinzaine de cyclo, peut être vingt la bosse sonnera le début de la fin de notre belle aventure. Patrice et moi prenons quelques longueurs de retard, un gros effort nous permet de revenir à quelques mètres sur le groupe de tête mais les coups de cul avant Chaudun passeront de travers.

Patrice est devant en chasse patate, je suis derrière avec Jean Luc et un autre cyclo, mais malgré les relais, impossible de faire la jonction. Le vent est défavorable est n’améliore pas notre situation.

Nous rattrapons Patrice et essayons de nous organiser, Patrice a un peu de mal et il gère mal la prise de relais, il est mal placé lors des rotations et devra réviser pour la prochaine.

Il disparait vers Missy au Bois, une crevaison lente l’oblige à des arrêts pour jouer de la pompe.

Dans la descente de Saconin, le groupe Hervé fossé revient sur Jean Luc et moi, mais Jean Luc en a plein les pattes, impossible de suivre, j’ai une petite douleur à la cuisse gauche et décide de l’attendre. Nous rentrerons avec un autre gars jusque Soissons sans trop faiblir, j’ai noté du 38 – 40 entre Pommiers et Pasly.

Au final, le compteur marque 94 kilomètre et une très bonne moyenne. Gilles, et Pierrot sont déjà là, ils ont coupé à Chaudun.

Nous profitons de la boisson fraîche et du casse croute pour récupérer et attendre les copains qui arrivent un à un.

JMD

                                                                                                            Haut de la page

Sortie du dimanche 24 août 2014

Ce matin il fait beau, certes un peu frais, et ca se voit, il y a du monde au pont de Pasly, le groupe traditionnel d André Fossé et puis notre petite équipe de la Roue Libre. Celle-ci retrouve peu a peu ses éléments, les retours de vacances y sont pour quelque chose.

Les présents : Jean Marc, Bernard Leduc , Christian , Francis , Jean Pierre , Pierrot , Christian , Jacky , Jean Paul , Ibrahim , Philippe , Patrice et moi-même. J espère n avoir oublié personne, ca nous fait donc 13 cyclos au total, de quoi être superstitieux ! A noter la présence d un Gérard qui fera l ensemble de la rando avec nous. Finalement 14, bon ca devrait bien se passer.

Un faible vent de Sud ouest, donc un circuit de 100 km dans cette direction avec quelques nuances pour casser les habitudes. Le groupe prend ainsi la route vers Mercin et Saconin. Les conditions sont enfin dignes d un mois d Aout ce qui rend ce début de balade relativement plaisant. La première bosse de la journée (Saconin) est montée groupée, afin de ne perdre personne en route. Ce bon esprit va caractériser notre première partie de randonnée.  Le premier à nous quitter est Jean Paul, pris par des impératifs horaires.

Dans la forêt de Villers, Ibrahim puis Jean Marc prennent le commandement des opérations, objectif : ne mettre personne dans le rouge durant cette première heure de rando. Les compteurs ne montent donc pas de trop et la bonne humeur reste de mise dans le groupe. Dans la cité d Alexandre Dumas, Christian et Bernard, accompagnés de Pierrot et Jacky, doivent rentrer au plus court. Leur retour a d ailleurs failli finir en tragédie (info de Christian). 

Pour nous autres, direction Ivors et la bosse de Chavres dans laquelle quelques costauds accélèrent le rythme, le groupe s étire quelque peu mais la jonction avec la RN2 en contrebas permet le regroupement.

Direction la vallée de l Automne par une petite route au rendu quelque peu laborieux mais les paysages rencontrés font vite oublier ce petit  inconvénient.

Durant l ascension de la cote de Vez, c est l occasion de taquiner un peu Ibrahim dans des portions jamais inférieures a 7%. La crevaison bien malheureuse de Patrice permet le rassemblement du groupe, c est encore une fois l occasion de prouver la qualité du matériel utilisé.

A la suite, le vent est désormais favorable mais personne ne semble décidé à appuyer sur les pédales, quoique Jean Marc a quelques fourmis dans les jambes. Pour quelqu un qui désirait se cacher dans les roues…. Nous voila parti lui et moi dans un petit run dans l ascension de la bosse d Emeville, quelque peu dérangés par le stationnement d un camion de forestier en plein milieu de la chaussée. Rassemblement de nouveau au sommet avant de regagner Taillefontaine.

Apres concertation, nous décidons de raccourcir par Mortefontaine, la bosse du même nom sera ainsi notre derniere difficulté du jour. Auparavant, les compteurs seront montés quelque peu sous l’influence d Ibrahim encore une fois.

L ascension se fait chacun à son rythme, mais cela crée tout de même quelques écarts. Un rassemblement est de nouveau nécessaire a proximité de la ferme de Vaubéron. Sur le retour peu après Coeuvres, c est Francis qui nous quitte, craignant un retour trop violent. La suite de la rando va lui donner tort. Les compteurs vont cependant osciller régulièrement autour des 40 km/h.

Le coup de cul de Fontenoy voit le groupe exploser sous l impulsion d un nouveau coup de fusil d Ibrahim,  je décroche quelque peu mais tiens le choc .Celui ci restera finalement sans suite, ce qui va permettre le retour de Jean Marc , Patrice et Eric . Seul Jean Pierre et Philippe auront décroché. C est à 5 que nous finirons la sortie. La derniere ligne droite ne donne pas lieu au sprint traditionnel, ce sera pour une autre fois. Jean Pierre et Philippe arrivent quelques minutes après.

Au final , une belle sortie de 98 km pour 820m de dénivelé  qui a pu permettre aux revenants de vacances de reprendre du rythme mais aussi du plaisir à la pratique de la petite reine .

Le parcours du jour :

 

Jean Louis


Sortie du dimanche 17 août 2014

Vent de sud ouest assez fort, scenario assez classique dans la région, mais dieu merci a la Roue libre il se passe toujours maintes mésaventures ou  péripéties, ce qui permet d étoffer les comptes rendus de nos sorties.

Un peu plus de monde de nos rangs ce matin présent au pont par rapport a la semaine dernière. Dans les starting blocks, Francis, Pierrot, Jean pierre, Phillippe, Ibrahim, Gilles, Daniel, Franck et moi-même. A noter aussi la présence d Olivier, celui fan de Strava.

Direction Fontenoy suivant le circuit proposé la veille. Pas de particularités, les routes sont relativement connues. Le pont de Pasly prend également cette direction, ce qui nous permet de rester a l abri durant une bonne quinzaine de kilomètres. A Ressons, le groupe se scinde en deux, pour nous direction Ambleny. Quelques cyclos du pont nous accompagnent jusqu’ a Coeuvres, nous profitons de leur roues , c est agréable pour nous , peut être un peu moins pour eux .

A Coeuvres le groupe se sépare de nouveau, ne reste plus que les cyclos de la Roue Libre et Olivier. C est dans cette configuration que nous attaquons la première bosse du jour , rassemblement a proximité de la ferme de Vaubéron apres quelques coups de bourre des costauds et un petit arrêt providentiel de Pierrot .

Il ne fait pas bon trainer sur le plateau car le vent souffle relativement fort, descente sur Mortefontaine pour renouer avec un terrain plus roulant a l abri du vent. Vitesse régulière mais relativement soutenue, les routes sont connues mais la ballade est agréable. Gilles nous quitte a hauteur de Taillefontaine, pris par des impératifs horaires.

 La sortie selon Gilles :

Je suis bien rentré, finalement je suis repassé par Fleury, Corcy, Longpont.
81 kms au final (de chez moi)

Bon dimanche à tous.
@+
Gilles

La montée de Retheuil voit l incident mécanique du jour : Philippe brise sa chaine dans l ascension en direction de la ferme d Essart l Abbesse. Personne n a d attache rapide, impossible de réparer. Contraint a l abandon, Philippe doit redescendre sur Retheuil pour se faire rapatrier chez lui . Franck nous quitte un peu plus loin, pris lui aussi par le temps.

La sortie se poursuit, nous gagnons ainsi la vallée de l Automne puis celle de Sainte Marie pour regagner Crépy en Valois. C est l occasion d un petit run dans ce faux plat, pour Francis la barre de céréales a failli passer de travers…..

Un faux plat agrémente la sortie a l approche de Feigneux, diversement apprécié par chacun, Jean Pierre grimace quelque peu mais il s accroche et revient dans le groupe a la faveur d un nouvel arrêt de Pierrot.

A ce moment, le vent est favorable, les compteurs vont s envoler quelque peu, la descente sur Pondron est sympa, Daniel s y permet  même quelques folies. Dans la vallée de l Automne, je prends un peu le commandement des opérations pour un petit run bien sympathique auquel tous mes collègues ont vaillamment répondu présent .

Jean Pierre nous fait signe de le laisser rentrer a son rythme dans le coup de fesses de Largny. Apres l avoir toisé, il aura fallu répondre a une nouvelle accélération d Ibrahim et Olivier, derrière il faut s accrocher , Daniel laisse partir le groupe , rassemblement a Villers – Cotterêts pour permettre son retour .

Le faux plat descendant sur Corcy donne lieu a un nouveau coup de pétard de nos deux antagonistes. Pour Daniel, impossible de suivre, celui-ci se laisse décrocher pour un retour plus tranquille et une moyenne plus qu’honorable en fin de sortie.

Le commentaire de Dany sur cette sortie :

Egalement bien rentré avec 108 km. Pour  27 de moyenne, très satisfaisant pour moi.
Dommage pour moi, l’accélération d’Ibrahim sur le tronçon Fleury / Corcy m’a laissé sur place.
Quand Ibrahim nous dit « je ne suis pas en forme » la veille, il ne faut surtout pas le croire.
Sacré phénomène.  

Encore une belle balade

Daniel

Dans la bosse de Longpont, c est notre ami Pierrot qui coince, victime des coups de boutoirs a répétition. Il est courageux et ne se laisse pas facilement décrocher d habitude mais la c en est trop pour lui. Sur le plateau, pour Francis et moi il y a le feu a la maison ! Plusieurs fois, nous sommes a la limite de l implosion mais tenons tout de même le choc. A la sortie de Chaudun, dernier coup de fusil, cette fois j’implose dans la descente sur Ploisy, Francis dans mes roues, les compteurs flirtent avec les 60 mais impossible de revenir sur nos deux costauds du jour. Ce n est qu’ a l approche de Courmelles que le rassemblement se fait ; Francis et moi-même tirons la langue mais n avons pas a rougir de nos performances .

Le retour à Soissons se fait en douceur pour récupérer de ce shoot à l adrénaline qui aura bien fait mal aux pattes arrière.

Une très belle sortie au final de 108km pour 820m de dénivelé. En conclusion de ce compte rendu, pas de pluie au cours de cette ballade,  ce qui est un miracle compte tenu de l été que nous vivons cette année mais surtout une certitude que je reprendrai de notre ami Dany : quand Ibrahim vous dit la veille d une sortie qu’il n est pas en forme, il ne faut surtout pas le croire !

          Jean Louis

 

Sortie du dimanche 10 août 2014            

On dirait que la dépression Bertha a refroidi les ardeurs des cyclos de la Roue Libre ce matin. Pourtant la pluie n était annoncée que pour midi, seul le vent aurait pu poser quelques problèmes.

Bon , il y a aussi les vacances , 4 de nos cyclos sont a la Franco Suisse , en conséquence , les effectifs sont décimés : seulement 6 cyclos de notre club présent : Gilles , Fernando  , Bernard Lag , Daniel , Franck  et moi-même .

Trop peu pour partir sur le circuit proposé la veille dans ces conditions météos automnales. Donc décision prise a l unanimité de suivre le groupe du pont de Pasly, soit une bonne vingtaine de cyclos. Sont également la nos amis bucycquois Roger et Olivier.

Direction la vallée de l Aisne, le départ est modéré comme toujours avec le pont de Pasly. On s accroche dans les roues et les 20 premiers kilomètres se passeront sans problème. A la sortie d Attichy, quelques cyclos dont moi-même s arrêtons pour une pause technique, devant ca ne ralentit pas. Nous voila ainsi parti pour le premier run de la journée, les compteurs montent gentiment, le cardio aussi. Une nouvelle pause au Franport permet un regroupement total des troupes. Nos amis de Bucy nous quittent un peu plus loin a Vieux moulin, ceux-ci ayant des impératifs horaires.

Le parcours choisi par les cyclos du pont est relativement roulant quoique quelques faux plats montants chatouillent un peu les pattes arrières. Quelques jeunes souhaitent en découdre tout de même malgré l envie des anciens de maintenir un train calme et régulier dans les ascensions.

Durant la bosse de Palesne, mauvaise surprise pour moi en constatant que je me retrouve le seul cyclo de la roue libre encore présent. Gilles, Daniel, Fernando et Bernard semble avoir monté a leur rythme ou pris un autre itinéraire. Pendant ce temps la, le groupe ne ralentit pas, pris d un peu de remord, je continue seul ma route avec les gars du pont.

Les compteurs montent franchement dans la vallée de l Automne mais la bosse de Largny ne donne pas lieu a une âpre bagarre. Train régulier, tout le monde arrive à suivre, je coince un peu en haut, une poussette bienvenue me permet de garder le contact avec le groupe.

Retour par Vivieres et Coeuvres. Dans la foret de Villers, quelques uns sont dans le dur et font des écarts. Ils entrainent la chute de 4-5 cyclos, l un d entre eux se fera même rapatrier chez lui en voiture.

Quelques costauds semblent vouloir égrener le groupe a l approche de Soucy, un petit coup de cul entraine inexorablement l explosion du peloton, a l arrière un gruppetto dont je fais partie s organise pour un retour plus tranquille. A l approche d Ambleny, Jacques Morel semble avoir des petits soucis avec sa machine, on pense d abord a un rayon de cassé mais ca ne l empêchera pas de poursuivre sa route avec nous.

Dans la vallée de l Aisne, nouveau coup de fusil, chacun rentre finalement a son rythme, pour ma part dans la roue d un certain Michel ; entretemps la pluie commence a faire son apparition, 10 minutes de plus au sec et nous aurions fait la totalité de la sortie dans des conditions correctes. Rageant !

Sortie au total de 111km. Les sorties avec le pont de Pasly sont traditionnellement rapides et la moyenne affichée au terme de cette rando reflète bien l image et le niveau du groupe.

Finalement une sortie agréable mais il y a encore du boulot pour accrocher les costauds.

 

Jean Louis


 

Sortie du dimanche 3 août 2014
Que d aventures au club Roue Libre. La matinée a été riche en événement.

Commençons par la météo, on est au mois d'aout et il fait un temps d'automne : brouillard, léger crachin, allez on garde espoir ça devrait se dégager dans la matinée.
Ca sent les vacances, quelques absences notables chez les jaunes et noirs mais nous sommes tout de même 14 au départ du pont : Jean Marc , les deux Bernard, Christian, Pierrot, Yves, Fernando, Jean Michel, Gilles,  Ibrahim, Franck, Jean Paul, Daniel  et moi-même.
Franck prend les roues du groupe d'André Fossé, pour nous autres en route vers le Nord Ouest suivant la direction du vent annoncée la veille sur les différents sites spécialisés (j ai bien dit annoncé….). J ai de ce fait proposé un circuit autour du pays noyonnais avec quelques contrées inconnues. Dénivelé autour de 900m tout de même (5 bosses en tout), certains ont en point de mire la Franco suisse, il faut donc bien se tester un peu.
Le groupe attaque très rapidement l'ascension de la première difficulté du jour (la Carlette). Allure très tranquille, il ne s'agit pas de se griller d'entrée. Jean Michel tient quand même à nous faire voir qu’il en a sous la pédale.
Puis le groupe remonte la vallée du ru de Vassens, un peu de soleil nous ferait quand même un peu de bien, la température est bien fraiche ce matin.
Dans la bosse d'Audignicourt, Gilles et moi prenons quelques mètres sur le groupe sans toutefois faire les fous, en effet les portions au delà de 10% ne sont pas rares. En haut de la difficulté, incident mécanique majeur sur le vélo de Fernando : chaine cassée. Bernard a l'attache rapide mais sans dérive chaine, impossible de réparer. Notre ami est contraint de nous quitter, il se fera dépanner par un agriculteur du coin. Peu apres, c'est Yves qui est également contraint à l'arrêt, plateau médian dévissé. Impossible d'aller plus loin ! La sortie commence mal…..Jean Paul et Jean Michel nous quittent à ce moment précis, pris par des impératifs horaires.
La descente vers Blerancourdelle incite à la prudence mais sans quoi, les routes sont agréables et la bonne humeur reste tout de même de mise. Quelques portions plus rapides à proximité de Brétigny permettent à Ibrahim et Christian d'exprimer leur talent de rouleur. Un jeune cyclo du club de Cuts accroche nos roues également à ce moment la. Bernard  Lag quant à lui nous quitte pour un retour un peu plus tranquille.
Nous approchons du pays noyonnais, quelques coups de fesses précèdent la bosse de Cannectancourt, dans laquelle Jean Marc se fera particulièrement remarquer. Il donne le premier coup de pétard, derrière lui Gilles, notre ami de Cuts et moi-même.  Jean Marc m'invite à finir l'ascension devant mais je tombe une dent et accroche la roue de notre invité. Avant que lui-même me pose une mine à l'approche du sommet ; les cardios sont bien montés satisfaction générale. Rassemblement au sommet avant de plonger sur Ribecourt.
L'esprit groupe va régner durant la fin de cette sortie, la bosse de Tracy le Val est montée de manière modérée. Daniel pèche un peu, victime de son manque de fond mais s accroche courageusement. Juste une petite inquiétude quand celui-ci est victime d'un saut de chaine durant l'ascension. Ibrahim prend la direction des opérations sur le plateau avant de redescendre sur Autreches.
La bosse de Vingré ne donne pas non plus lieu à une bagarre, chacun monte à sa main, mais quelques écarts se créent tout de même, tout le monde aura néanmoins remarqué la fraicheur de Bernard durant cette sortie. A 71 ans,  respect….
Retour par la vallée de l'Aisne, Jean Marc imprime un train pour ramener tout le monde à la maison, son coup de moins bien dans la bosse de Vingré est déjà loin…Pas de sprint non plus, tout au plus un coup de bourre d'Ibrahim mais tout le monde reste bien accroché dans les roues. Seul Daniel a préféré un retour plus calme, « pour assurer » a-t-il affirmé.
Au terme de cette sortie de 102 km, tout le monde semble avoir pris plaisir, chacun a un moment donné en fonction de ses qualités. Jean Marc finit par deux tours de bosses, ce qui portera son total à 130 km. Une belle performance, pour faire le plein de confiance avant la franco suisse.
Une sortie bien agréable avec le soleil qui a pointé le bout de son nez en fin de circuit, malgré un vent farceur et finalement défavorable toute la matinée.


         Jean Louis


Sortie du dimanche 27 juillet 2014

Enfin un dimanche sans pluie

Les cyclo ont retrouvé le chemin du pont de Pasly, la météo favorable en ce dimanche matin y est pour quelque chose, il fait brumeux mais le soleil va percer.

Les présents : Christian, Francis, Franck et son frère, Gilles, Ibrahim, Jean Michel, Pierrot, Patrice, Patrick et Léo, Philippe, Yves et moi.

Départ vers l’Ouest, jusque Rethondes, ce matin personne n’a préparé de circuit, au fur et à mesure des kilomètres un parcours se dessine, à Rethondes direction Cuts par une petite route verte bien agréable. Le rythme est régulier et tout le monde profite du paysage. La première bosse est gravie dans le même esprit, petite accélération de quelques uns pour se tester et regroupement général au sommet.

Le soleil est arrivé, Yves qui ne veut pas rentrer trop tôt prend les choses en mains et nous emmène vers Brétigny, Quierzy, Manicamp et retour vers Blérancourt. Les compteurs montent un peu mais sans excès, tout le monde reste raisonnable.

A Blérencourt nouveau détour direction Trosly Loire et nous arrivons rapidement au pied de la bosse qui nous ramène à Vézaponin.

Le petit Léo lance les hostilités, Franck le suit sans difficulté accompagné de Patrice, il manque deux trois costauds, la forme n’y est pas semble-t-il. Je suis un peu à la traine, et accélère progressivement, je double Arnaud qui prend ma roue, j’appuie remet une dent mais il ne me lâche pas. Malgré mes efforts je n’arrive pas à revenir sur Léo, mais je me suis fait plaisir, la forme revient.

Au sommet il faut reformer le groupe, j’attends Jean Michel et Yves qui sont à quelques centaines de mètres et nous revenons sur le peloton juste avant de redescendre sur Vézaponin.

Dans la descente je me mets dans la roue d’Ibrahim et nous taquinons le compteur, ça fait plaisir une belle descente comme ça.

Au pied de la descente, Franck a disparu, il ne s’était pas arrêté et a du rentrer par la départementale.

Vezaponin, direction Bagneux pour le reste du groupe, et la côte de Montécouvé. Le scénario est différent, personne n’accélère dans la bosse, chacun monte à son train, plus ou moins rapide, ça crée quand même quelques écarts. Aux abords du sommet je suis derrière Francis qui ne me laisse pas passer,  il me montre qu’il a encore des jambes l’ancien.

Nouveaux regroupement pour le final. Dans la descente de Chavigny et la petite route jusque Vauxresis, légère accélération mais rien de bien méchant, ce qui permet au groupe de rester compact et de rentrer  ainsi jusque Pasly.

Au final, 100 kilomètres, tout le monde est satisfait, le groupe est toujours resté uni, pas d’accélération intempestive ou de petit run qui désorganise tout et use les organismes, une sortie très agréable et une très bonne moyenne pour tout le monde en tenant compte du dénivelé 685 mètres.

JMD 

Sortie du dimanche 20 juillet 2014

On repart en quatrième semaine avec un temps de M... le week end..
Ce matin encore la pluie est annoncée, en moindre quantité que la semaine dernière mais il n’en fallait pas plus pour décourager la majorité du groupe. C’est en effet 5 cyclo seulement de la Roue Libre présents au rendez vous ce matin. Christian, Francis, Franck, Yves et moi. Léo nous accompagne, son père est resté au lit.
Nous partons derrière le pont de Pasly direction Rethondes, pas grand monde non plus dans ce groupe. Rythme sérieux mais régulier, rien de particulier jusque Vieux Moulin où Francis met pied à terre pour sa première crevaison.
5 – 6 cyclo se mettent au chevet du vélo pour la réparation.

Nous reprenons la route vers Pierrefonds – Villers Cotterets. Les bosses qui se succèdent sur cette partie du parcours font un peu mal aux pates, notamment à Yves qui est un peu court. Franck et moi l’attendons, il râle l’ancien, il demande de le laisser mais nous restons avec lui pour l’encourager, Christian nous rejoint rapidement.
Nos compagnons disparaissent rapidement, j’invite Léo à s’amuser en les accompagnants.
Le vent est très défavorable sur ce bout de route et nous galérons pour avancer. Francis à son tour ralenti avec un autre cyclo et c’est à 6 que nous terminons notre rando.

Après Villers direction Corcy Longpont. Dans la forêt nous appuyons un peu sur les pédales, compteur à plus de 35 sur cette partie. C’est là que Francis le farceur crève à l’avant cette fois. Nouvelle réparation. Il faut repartir, ça fait mal aux pates arrière.
Après Corcy nouvelle crevaison pour Francis qui est très énervé par autan de malchance. Il nous invite à le laisser avec Yves, ils vont réparer et rentrer à leur main. ils rentreront à bon port sans nouvel incident.

Nous sommes à Longpont, je me mets devant dans la bosse et maintien un bon tempo. J’ai Franck dans ma roue qui ne bouge pas d’un millimètre, en haut, surprise, Christian et le dernier cyclo ont sauté. Ralentissement obligatoire pour le regroupement et nouvelle relance.
Christian lance un bonne gueulante, la relance est trop forte, nous ralentissons pour permettre à tous de rentrer dans de bonnes conditions.

Au pont de Pasly le compteur marque 90 kilomètres et une très bonne moyenne.
Finalement nous n’avons pas eu d’eau.

Je suis encore en forme et décide de faire un tour de bosses en solo, j’en profite pour battre mon record personnel sur l’exercice. je termine avec 105 kilomètres au compteur et 853 m de dénivelé.

Un bien bonne sortie, dommage qu’il y avait aussi peu de monde.
Léo nous a informé qu'il a terminé avec les costauds à plus de 30 de moyenne, bravo gamin.

JMD

Sortie du lundi 14 juillet 2014

On prend les mêmes et on recommence.

Nous sommes 8 au rendez vous  en ce lundi 14 juillet. Hier nous avons rebroussé chemin, il pleuvait, ce matin, gros changement, il crachine. Allez soyons optimistes, il ne va pas pleuvoir. Nous décidons donc de suivre le pont de Pasly, direction Rethondes. Nous avons fait le bon choix le ciel s’éclairci.

Les présents : Francis, Ibrahim, Jean Michel, Pierrot, Patrice, Patrick, Yves et moi, sans oublier Roger.

Départ tranquille, quelques cyclo de la Roue Libre sont aux avant postes et prennent quelques relais. Pour ma part je choisi de rester en queue de peloton, tout comme Patrice et Ibrahim. Ce dernier n’est pas au top, il a mal dans le dos, ça ne l’empêche pas de tirer la plaque.

Le vent est défavorable, mais ne gène pas trop la progression.
Après Rethondes, Choisy au Bac, retour par Pierrefonds, Mortefontaine, Coeuvre.

Dans la bosse qui suit Pierrefonds le groupe se disloque. Quelques uns restent à l’arrière pour attendre notre ami Taramini qui peine un peu. Un peu plus loin un cyclo s’arrête, crevaison. Nous ralentissons pour permettre le regroupement. Après quelques centaine de mètres une douzaine de cyclo nous dépassent, nous nous calons derrière.

Nous avons en point de mire Jean Michel et Yves qui ne se sont pas arrêtés. Nous les rattrapons dans la bosse de Mortefontaine, ils espéraient être là haut avant nous.

Sur le plateau un petit groupe se reforme, quelques cyclo de la Roue Libre et 4 ou 5 cyclo du pont qui se mettent devant et montent le rythme. Il manque Patrice et Ibrahim qui se sont arrêtés à la crevaison et ne sont pas revenus.
Le compteur monte doucement et ne passera plus en dessous de 35 jusqu’à Pasly. A partir de Coeuvre, c’est Roger Patrick et moi qui menons le groupe sans faiblir. 
Le coup de cul de Fontenoy sera le juge de paix pour Jean Michel et Yves qui termineront seuls.
Nous arrivons à Pasly avec un peu plus de 87 kilomètres au compteur et une moyenne très honorable.

Ibrahim et Patrice arrivent quelques minutes plus tard, ils sont passé par Cutry.

Après quelques échanges, nous terminons à 5 – 6 par un tour de bosses.

JMD

Sortie du dimanche 13 juillet 2014

Grosse sortie ce matin avec le pont de Pasly
Lever 7h00 – ciel bleu
8h00 au pont de Pasly – ciel gris - nous sommes 5 du club : Jean Michel, Jean Pierre, Yves, Francis et moi
Départ – de gros nuages gris pas très sympa à l’ouest  deriière le pont de Pasly
Pommiers – il crachine
Osly Courtil – une bonne averse

Aller on bâche retour à la maison
On a fait 10 km, pas mal

Bon dimanche

JMD

Randonnée du dimanche 6 Juillet - La JPP 9 à Cluses

Bonjour à tous,

Juste un petit mot pour résumer mon périple cyclo du week-end dernier dans les Alpes, en participant à la cyclosportive JPP-9 de cœur à Cluses. Comme prévu, cela a été dur, même très dur mais j’ai pris beaucoup de plaisir à gravir des cols alpestres pour la toute première fois, et surtout j’y ai rencontré un type vraiment sympa en la personne de Monsieur Jean-Pierre PAPIN avec qui j’ai discuté quelques minutes le samedi après-midi au moment de récupérer ma plaque de cadre. 

Donc, tout commence ce dimanche 06 Juillet 2014 où je me lève assez tôt pour découvrir un ciel tout bleu avec un magnifique soleil (ce sera le seul jour de la semaine, car les 5 jours suivants se passeront sous une pluie quasi continuelle) qui me fait me rendre sur la ligne de départ à Cluses avec une motivation renforcée. Le départ officiel est donné devant la mairie de Cluses vers 8 heures 30. 

Inscris initialement sur le parcours de 130 km, j’ai rapidement décidé de bifurquer vers le 110 km, notamment après le premier col, et bien m’en a pris, car je crois que je n’aurais pas pu atteindre les Carroz d’Arraches qui était notre lieu d’arrivée. Donc à peine après quelques kilomètres dans les rues de Cluses, nous attaquons à froid le Col de Romme, dont vous trouverez ci-dessous une description qui vous permettra de mieux comprendre mon choix de changement. 

Le Col de Romme présente une déclivité moyenne de 9 %, sur 9 kilomètres d'ascension. Celle-ci débute, par deux premiers kilomètres à plus de 11 % de moyenne. Les kilomètres deux à quatre varient entre 8 et 9 %, avec un pourcentage maximal de 13 % à la fin. Le kilomètre 5, à 7,3 %, traverse le village de Nancy-sur-Cluses. Après avoir franchi cette localité, la pente se durcit, avec une moyenne de près de 9,9 % durant les cinquième et sixième kilomètres. Les trois derniers kilomètres alternent entre 9,3 et 7,5 % avant de parvenir à la station de ski de Romme, à 1 300 mètres d’altitude, soit un dénivelé positif de plus de 800 mètres. 

Après ce premier col, une longue descente de plus de 20 km vers Marnaz, en empruntant une bonne partie du Col de la Colombière, puis s’enchaîne une dizaine de kilomètres de faux plat montant à 35 km/h avec un petit groupe de cyclos, puis nous attaquons une longue côte qui nous emmènera jusqu’à Onnion puis Megevette et Mieussy avant de redescendre sur Tanninges. A peine rentrer dans Tanninges, 1ère route à gauche pour attaquer le Col de L’Encrenaz, col de 15 km avec un pourcentage moyen de plus de 10% dans le premier km, qui s’atténue quelque peu par la suite et dont j’effectuerai à peu près la moitié puisque c’est à ce moment du parcours que le 130 et le 110 km se séparent. 

Ensuite, longue descente qui me ramène de nouveau vers Tanninges, puis une longue ligne droite de 30 km alternant plat et faux plat montant avec un vent de face qui se renforce quelque peu, avec des passages à SAMOENS, MORILLON jusqu’à Châtillon où nous prenons tout à gauche pour attaquer la dernière montée vers les Carroz. Les derniers kilomètres pèsent dans les jambes, mais je m’accroche car l’arrivée est proche. Un passage par Saint-Sigismond, puis Arraches et enfin le dernier coup de cul pour atteindre la station de ski des Carroz à environ 1000 mètres d’altitude où je passe la ligne d’arrivée vers 14 heures. Direction ensuite vers une collation bien méritée avec l’ensemble des participants dont notre ami JPP. 

Pour ce qui est des principaux chiffres, voici ce que j’ai pu noter : 

        -          Nombre de participants                       939
-
          Température moyenne                       26°C
-
          Kilomètres                                                 110
-
          Dénivelé positif                                       2431 mètres
-
          Moyenne                                                    21 km/h
-
          Temps de parcours                                 5 heures 15 effectif, 5 heure 32 avec les différents arrêts ravitos

 Pour information, le vainqueur du 130 km a mis 4 heures 34, et le vainqueur du 110 km, 3 heures 23 !!!             J’ai encore du boulot, mais bon, le plus important au final, c’est d’avoir pu franchir la ligne d’arrivée, ce que beaucoup n’ont malheureusement pas ou faire. 

Et au final, je suis redescendu jusqu’à Cluses en vélo, avec 20 km de plus, ce qui fait 130 km au total (LOL !!!)… Voilà, on peut rajouter une organisation parfaite, des ravitos copieux et des points d’eau nombreux le long du parcours et en haut des cols. 

Pour demain, vu le temps annoncé, je pense que je vais rester au lit. Par contre, lundi matin le temps semble plus clément, donc je pense plutôt rouler le jour de notre fête nationale. 

A bientôt, 

Eric.

le lien sur le site la JPP 9 de Jean Pierre Papin                        http://www.cyclo-jpp.com/

Randonnée du dimanche 06 juillet à Vorges

Rando pour Marie

Une rando est organisée à Vorges au profit de l’institut Curie, toute la recette sera reversée au profit de la recherche, une bonne occasion pour nous de faire une BA.

Nous sommes 7  à prendre le départ à 8h00. L’accueil est sympa, une photo de groupe est faite sous la banderole départ et nous voilà partis pour une balade de 80 km.

Nous sommes aux avants postes et menons le train sur les premiers kilomètres. Nous sommes  dépassés par des cyclo qui impriment à leur tour un rythme plus élevé. Le compteur marque 30 et plus. Après une petite quinzaine de kilomètres nous décidons de ralentir pour ne pas se cramer trop vite et mal finir cette sortie.

Nous découvrons des petites routes bien agréables, c’est l’avantage de répondre aux invitations des clubs voisins.

A partir du kilomètre 15, la musique change. Les routes planes laissent place à une succession de bosses et la première n’est pas la plus triste. 2 kilomètres de grimpette avec un premier kilomètre avec du 10 - 12%, tout ce qu’il faut pour se souvenir que notre belle région offre de beaux dénivelés.

Il  est 10h30 quand le ciel commence à nous tomber sur la tête, un petit crachin au début et une bonne pluie ensuite. La balade devient moins sympathique. Nous profitons du deuxième ravitaillement et dégustons chocolat et fruit sec sous la pluie et terminons notre périple.

Dans la descente avant Laval en Laonnois, nous devons être très prudents, la route est glissante. Patrick sort le pied à deux reprises, style vététiste dans les virages. Ce n’est pas très rassurant.

Il reste quinze kilomètres environ quand survient la première crevaison. Patrick vient de percer à l’arrière, il répare et après un rapide échange nous décidons de rentrer au plus court. La pluie, une crevaison, nous avons notre compte.

Je prends la tête du groupe et ramène tout le monde sur un bon tempo. Je ne regarde pas derrière, j’accélère progressivement. A  l’arrivée à Vorges, nous ne sommes plus que 2, Christian et moi. Les copains arrivent à leur tour, Patrick avec le pneu arrière de nouveau à plat.

Au final nous avons fait 72 kilomètres et 700 mètres de dénivelé, un peu fatigué mais tous satisfaits de notre randonnée. Mention spéciale à Bernard qui est resté dans les roues, même si c’est encore difficile quand la route s’élève, il reprend du poil de la bête.

Les présents : Bernard Leduc, Christian, Francis, Jean Michel, Pierrot, Patrick et moi.

JMD

 

Le Parcours
http://www.openrunner.com/index.php?id=3434812

Challenge Municipal dimanche 29 juin 2014 Pasly

Challenge municipal

 Depuis quelques jours, quelques cyclo s’affèrent à préparer cette rencontre annuelle à Pasly.

     

Sour la direction de Jean Paul, le groupe travaille au marquage VTT

Les trois parcours route concoctés par Jean Louis et Gilles sont prêts et marqués. Un groupe fait le circuit le vendredi pour s’assurer que tout est OK. Le parcours est sélectif, il y a des bosses.

Jean Paul et Jacky ont de leur côté préparé le VTT. Le marquage et fait lui aussi mais les averses des derniers jours font craindre que quelques flèches soient effacées. Quelques courageux se lancent sur les chemins ce samedi après midi pour ajouter les flèches si besoin.

                                                                                                                            Lire la suite

Sortie du dimanche 22 juin 2014

Du monde au pont pour la sortie du jour :

Léo et Patrick, daniel, nos 2 Jean-Pierre, Ibrahim, Patrice, Eric, Jean-Louis, Bernard Leduc, Franck   et moi pour le club plus 3 invités : Olivier et Jluc plus un autre gars.

Donc si je n'ai oublié personne nous étions à 12+3.

Comme convenu nous partons sur le circuit annoncé, qui est un parcours exigeant.

Dés la sortie dé Pinon, Jean-Pierre et bernard décident de finir ensemble car Bernard est en galère dés que ça monte.
Le reste du groupe continue sa progression avec qq nouvelles côtes pour certains (Montbavin et Laval).

A Aizy-Jouy Ibrahim use de son charme pour demander de l'eau fraiche à une jeune dame...
A Vailly Patrice propose de pousser jusqu'à Braine, Daniel qui en a assez préfère rentrer directement.
A Chassemy c'est Ibrahim qui nous quitte (petite déshydratation ?).
Sur la ligne droite entre Augy et Ciry le rythme s'accélère et cette fois c'est moi qui commence à coincer.

Après un regroupement à Ciry cela repart et là je vois que je ne peux plus suivre, je leur dis donc de ne pas s'occuper de moi et je rentre à mon rythme.
Mon collègue reporter, Jean-Louis m'a informé du final.

Pierrot et Eric ont décroché à la sucrerie et c'est le "jeune effronté" Léo qui a lancé les hostilités ou c'est finalement Olivier02 et Patrice qui règlent le sprint final.
Une belle sortie de 102 kms avec 1000m de dénivelé.

Je pense que tout le monde s'est fait plaisir à un moment ou un autre même au risque d'en payer les conséquences sur le final  (là c'est pour moi que je parle).

 Gilles

 

Nous étions 3 pour préparer le marquage VTT de notre rando du 29 juin. Yves, Bernard Lag et moi.
départ 8h00 avec le matériel dans le sac à la découverte du parcours. La météo est parfaite pour faire ce boulot. A près quelques hésitations, nous faisons la totalité du parcours 35 km avec une petite modification pour tenir compte de la réalité du terrain.

Retour 12h30, un peu cassé avec un petit 40 km au compteur.

JMD

 Randonnée du dimanche 15 juin - Villers Cotterets

RADONNEE DES CYCLES DU RETZ

Après concertation la veille, un petit groupe de 7 cyclo se retrouve au rendez-vous habituel, le thermomètre affiche une dizaine de degrés, le ciel est voilé, nous ne devrions pas souffrir de la chaleur comme le week-end précédent.

Malgré ces bonnes conditions, déjà à 7 H 30, le vent souffle  de l’Est,  ce qui promet un retour difficile.  

Jacky, Patrick, Jean-Pierre (notre coiffeur préféré) et moi-même décidons de regagner VILLERS-COTTERETS pour nous inscrire sur le circuit de 64 km.
Franck envisage de rouler un peu avec nous pour lui permettre l’ouverture de son magasin vers 9 h.
Quand à Jean – Marc et Fernando, ils s’engageront également sur ce circuit et  nous quitteront respectivement à CORCY puis à la hauteur de VAUXBOIN pour un retour avancé sur SOISSONS.

 

Revenons au départ.
La cadence sur la route du Retz est bonne, nous arrivons à 8h40 au lieu de rendez-vous, le magasin de notre ami Loïc «  LES CYCLES DU RETZ », nous remarquons la présence de nombreux Vététistes.

Nous voilà donc à 6 sur le circuit qui ne présentera aucune difficulté, direction DAMPLEUX.
Jean-Marc et Fernando sont tout trouvés pour jouer le rôle de lièvre sur la portion jusqu’à VOUTY, à CORCY Jean- Marc quitte le groupe comme prévu, nous continuons vers SAINT REMY BLANZY.

Jacky et Patrick sont en forme, je leur demande de rester groupés sur le plateau qui nous même vers HARTENNES, nous sommes au 80 ° km, la route sera encore longue.
A CHACRISE au 31 ° km, le ravito, un peu léger, notamment pour ceux qui parcourent le 120 kms
Ensuite NOYAN / PLOISY, Fernando nous quitte, CHAUDUN etc………………..et retour à VILLERS, du déjà vu !

Il reste maintenant avec mes trois compagnons  à reprendre la route pour SOISSONS.
Les casses croutes qui nous sont proposés seront bien utiles pour effectuer les derniers 30 km, la partie va être dure.
Cette fois aucune fantaisie de la part du groupe, le vent est  violent parfois.

Malgré cette grosse sortie de 129 km, aucun d’entre nous n’est rentré  lessivé.     

Merci au CC VILLERS pour leur accueil 

Daniel

 

 Week-end de la pentecôte à Luxeuil les Bains

 Les aventures du Club Roue Libre nous entraînent en ce weekend de Pentecôte  à Luxeuil les Bains, à quelques kilomètres des ballons des Vosges.

Daniel, notre Gentil Organisateur nous a trouvé un hôtel sympa pour ce séjour. Nous sommes huit au départ, Anne Marie et Daniel, Liliane et Yves, Daniele et Bernard, Claudine et moi. Départ sept heures de Soissons pour une arrivée à Luxeuil vers midi.

Randonnée du dimanche 1er juin 2014 – Tergnier, Fargniers

Nous ne sommes que 2 au départ de la rando de Tergnier, Daniel et moi, fin prêt à 8h00 pour une balade agréable, la météo est bonne, il fait soleil.

Nous voilà partis sur ce parcours de 80 km,

Petite inquiétude au départ, le fléchage est parfois difficile à repérer, certaines flèches sont en partie effacées, nous allons nous pommer.

Direction le laonnois par Saint Nicolas au Bois, Cessières, Mons en Laonnois. Nous empruntons des petites routes bien sympa.

La rando s’annonce assez difficile, le parcours est valonné. Dès la première bosse, Daniel prend quelques dizaines de mètres. Pour ma part, je me sens assez bien et monte en danseuse du bas en haut sans trop souffrir. J’arrive d’ailleurs à tirer un braquet un peu plus gros.

La deuxième bosse après Presles et Thierny est un peu plus raide, le pourcentage flirte avec le 10%, le scénario est le même.

Le retour se fait par Monampteuil, Chavignon, Pinon, Prémontré, Saint Gobain.

Nouvelle série de bosses et coups de cul, ça commence à faire mal aux jambes, de plus, plus nous nous rapprochons de l’arrivée, plus le vent est défavorable, à deux pas facile de se mettre à l’abri.

Suite à une pose technique, nous sommes rattrapés par un groupe. Nous nous mettons derrière eux sur quelques kilomètres mais avec les bosses cette situation favorable ne durera que peu de temps.

Nous sommes de retour à Fargniers avec 81 kilomètres au compteur et 765 mètres de dénivelé.

 Une belle sortie sur un parcours très agréable, et au final, un fléchage correct et un bon accueil.

 
Jean Marc

 

Sortie du dimanche 1er juin 2014

Comme convenu nous partons sur le circuit annoncé la veille.

Nous sommes 10 du club plus 5 invités.

Les présents : nos 2 Bernard, nos 2 J-Pierre, Philippe, Christian, Yves, Franck, Fernando et moi.

Les invités sont : Olivier, Christophe, Roger, jl Laclasse et Olivier 02 (le kom de Strava).

Dés Landricourt les bucyquois nous laissent à cause de contraintes horaires.

Le reste de la sortie se passe sans événement particulier, nous restons bien groupés et nous nous attendons au sommet des côtes.

Comme d'hab olivier02 est intouchable dans les côtes !

A noter que bernard Leduc a moins galéré que jeudi.

Une mention spéciale aussi pour Christian et Jean-Pierre Bricoteau qui avaient déjà roulé la veille et étaient encore bien présents aujourd'hui.

Par contre Franck qui revient d'une grosse sciatique s'est accroché courageusement.

Au final une belle sortie sous un soleil généreux.

Gilles

Randonnée du samedi 31 mai 2014 – Chavignon

 Cet après midi à  Chavignon nous avions RDV avec les gloires de la région pour le souvenir d’un cycliste Bruno Charbey.

Le départ s’est fait groupé à une allure modérée, vers Bruyeres et Monbéraut puis vers l’abbaye de Vauclair où il y avait un ravito. Au ravito certains ne se sont pas arrêtés et après la côte de Hurtebise nous nous sommes retrouvés sur le chemin des dames pour un run qui a duré tout le long de ce chemin des dames. Grâce à une entente parfaite face au vent le petit club de la roue libre s’est fait remarquer en raccrochant le wagon des pros, et nous avons fait ensuite une boucle qui repassait par chavignon, Anizy, Pinon et retour. Au total 75 km contre 90 annoncés mais l’essentiel n’était-il pas de prendre du plaisir avec une moyenne très honorable que la décence m’interdit de livrer ce soir

 Les présents :
Ibrahim, Patrice, Patrick, Jean Pierre (Pierrot), Jacky, Eric et moi-même

Bonne route à tous pour demain

Christian

 

Sortie du jeudi 29 mai 2014

Le temps incertain de ce matin n'a pas découragé les cyclo qui étaient au nombre de 14 ce matin.

Les présents: Ibrahim, Patrice, Patrick, Eric, nos 2 bernard, Fernando,  Jacky, Christian, Philippe, Jml, Yves, Pierrot et moi.
J'espère n'avoir oublié personne.

Comme convenu nous partons pour une reconnaissance du 90kms de notre prochaine rando. La première partie nous emmène sur des routes connues puis au-delà de Chéry-Chartreuve, pour beaucoup nous découvrons de nouvelles contrées...

Le groupe progresse régulièrement avec des regroupements en haut de chaque côte. J'essaie de titiller ibrahim dans 2,3 montées mais il est en forme le bougre !

Les choses partent un peu en déconfiture après la montée de Branges. En effet qq cyclo (dont je fais partie) attendent Bernard Leduc, un peu en difficulté, mais à l'avant cela repart fort. Un trou important se creuse rapidement. Patrice et moi essayons de les rattraper pour leur dire de ralentir, Patrice y parvient mais Ibrahim et Eric qui sont à l'avant ne l'entendent pas et continuent.

Du coup  je lève le pied et attends les retardataires et nous finissons ensemble.

Au final tous les cyclo ont apprécié le parcours même s'il demande à être en forme car il totalise tout de même plus de 900m de dénivelé.   

 Gilles

 

Randonnée du dimanche 25 mai 2014 - Le Charmel 

En ce matin de la fête des mères, plusieurs options au programme. Certains, par obligations professionnelles, ont du rester sur Soissons, entretemps l ufolep, dans le cadre des commémorations de la Grande Guerre, proposait un circuit souvenir autour de Craonne, option choisie  par la majorité des cyclos de la roue libre. 

Et puis il y a le Charmel avec 4 circuits au choix dont son  redoutable circuit spécial bosses. Option prise par Eric et moi-même. Ce sera l occasion pour moi de partir a la découverte de la vallée de la Marne et de ses magnifiques coteaux. 

La matinée est un peu fraiche mais les conditions sont excellentes pour la pratique du vélo. Tout au plus un peu de vent de sud mais de toute façon, ca fait parti du jeu. 

Plutôt que de vous faire un descriptif du circuit, je vous publie la carte du circuit et son profil topographique. Ils parleront d eux même.  Plus de 2000m de dénivelé, des pentes régulièrement a 2 chiffres, quasiment pas de temps de repos, en dehors des ravitos évidemment. Bref un circuit de fêlés.

 

 

8h l'heure du départ et déjà un coup de fesses à la sortie du Charmel. Il va nous mettre dans le bain de ce que va être la matinée. 

Eric connait bien la région, lui qui a fait ce type de circuit dans la région il y a deux ans. Pour moi ce sera une découverte de bout en bout. D'ailleurs l'appréhension commence à monter. La descente en direction de Vandeuil permet de gagner la vallée de la Marne. A partir de là, il n y aura quasiment plus de replat, les bosses vont se succéder les unes derrière les autres et ca chatouille les mollets. On prend tout de même le temps d admirer le paysage, les vignes sous toute leur splendeur ainsi que les différents points de vues proposés. 

Eric monte les bosses a son rythme, je me teste et je m amuse dans ces pourcentages à 2 chiffres. Mais nous nous attendons à chaque fois au sommet et lui prend les relais dans les portions un peu plus faciles. Les premiers kilomètres se feront ainsi. 

A l'approche de Louvregny, le tgv du CC Villers Cotterêts nous dépasse mais il perd son wagon de queue, lui conscient de prendre la bonne direction. Ce wagon de queue, c'est Patrick du CC Belleu, le seul à s'être engagé sur le circuit bosses dans son équipe. Notre duo devient un trio, nous ne nous quitterons plus de la matinée. 

Festigny nous propose le premier ravitaillement de la matinée. En guise de boisson, dans le pays du Champagne, nous proposer de la grenadine ou du sirop de menthe, c'est un peu léger (je plaisante….). 

Une dernière bosse avant de basculer sur la rive droite de la Marne, quelques coups de fesses cisaillent les pattes. Qu’à cela ne tienne, tout a gauche et en avant la musique (merci le triple plateau dans mon cas, ca m a couté quelques taquineries de la part d'Eric). 

Les deux bosses qui suivent sont à mon avis les deux gros temps forts de la rando. La patate de Villers sous Chatillon par le village mérite bien sa réputation, les jambes ne répondent pas trop mal, je vois au loin un cyclo du CCVC, je me fais mal et le rattrape. Derrière Eric et Patrick ne sont pas loin, et la descente sur Vendieres se fait en quatuor. La bosse de Trotte par la suite est terrible (des pentes entre 10 et 12%), notre ami de Villers se laisse décrocher, l ascension sera un calvaire pour lui. 

Nous quittons ainsi la vallée de la Marne et il est maintenant temps de remonter vers le Nord. Un peu de vent dans le dos ca fait du bien. Le deuxième ravitaillement à Passy Grigny permet de souffler un tantinet. 

La dernière partie de notre circuit est un peu plus facile, quoique les kilomètres commencent à peser dans les jambes. Néanmoins, les bosses de Saint Gemme Goussancourt  et Chamery  se montent plutôt bien, plus question d utiliser les 30 dents pour ma part. Nous rattrapons un cyclo à ce moment la, que nous incitons à accrocher les roues mais il lâchera prise dans la bosse de Sergy. 

Les 10 derniers kilomètres se feront avec vent de face, mais ce sont surtout  les coups de cul qui vont nous faire souffrir jusque la fin. Mais au courage, nous nous accrochons et parvenons à regagner le Charmel sans trop de misères.

Au total, plus de 4h d efforts pour 96 km, donc une moyenne autour des 23, ce qui, compte tenu du terrain me semble très bien pour des cyclos de notre niveau. 

En épilogue, dommage que les circonstances n’aient pas permis de réunir toute l équipe de la roue libre au même endroit. Mais l'essentiel c'est que tout le monde aie passé une bonne matinée de vélo durant sa randonnée. Ici pour Eric et moi-même, ce fut je pense le cas. 

       Jean Louis 



Randonnée du dimanche 25 mai 2014 - Craonne

nous avons roulé à 8 : 5 du club (christian, jacky, jean-pierre bricoteau, yves et moi), christophe et son beau-frère et pascal, un collégue de Jean-Paul au club de Bezannes.

il n'y avait pas foule...16 inscrits en vélo mais c'était très sympa avec un très bon accueil ( nous avons fait la connaissance de christophe de l'UFOLEP ).

le parcours ne nous a pas fait découvrir de nouveaux sites car nous sommes revenus sur nos terres !

en fait de Craonne nous sommes revenus sur Vailly en passant par Pontavert, Beaurieux ,Bourg et Comin.De là nous sommes montés sur le chemin des dames et avons basculé tout de suite sur Pargny-Filain , ensuite vallée de l'Ailette jusqu'à Chamouille ou nous sommes remontés de nouveau sur le chemin des dames.A la ferme d'Hurtebise nous sommes redescendus sur Vauxclair et retour sur Craonne.

70 kms pour 600 m de dénivelé et peu de vent.

le rythme a été soutenu car il y avait de belles portions bien roulantes.

@+

gilles

Randonnée du dimanche 18 mai 2014 - Ambleny

Encore une belle sortie en ce dimanche.

 Aujourd hui, le club cyclo de l'ECVA organise sa 17e randonnée. Pour se rendre à Ambleny, Jean Marc avait proposé un départ du pont de Pasly pour 7h30, il a été entendu par pas moins de 10 cyclo de la Roue libre.

 Les présents : Jean Marc, Eric, Jean Pierre, Pierrot, Christian, Francis, Jacky, Fernando, Patrice et moi-même. Jean Paul attrape le train en route à la sortie de Courtil et nous voila parti direction la vallée de l'Aisne. L'allure est plutôt rapide durant ces premiers kilomètres, peut être un peu trop pour Jean Marc, la route sera longue ce matin..

 Arrivé sur place, nous retrouvons Patrick et Ibrahim (13 cyclos de la roue libre au total), inscription sur le circuit de 90 km pour tout le monde, après avoir convaincu Fernando en délicatesse avec son genou. Un bon choix, celui-ci emprunte bon nombre de routes sous foret et la fameuse vallée de l'Automne, magnifique en cette période de l'année. Il est plutôt roulant, 6 bosses mais loin d'être insurmontables.

 Très vite durant les premiers hectomètres, Jean Luc du club local prend la direction des opérations ainsi qu’un autre cyclo, Olivier, déjà vu durant la rando de Villers. A l'approche de la première difficulté à Valsery, quelques flèches posées pour une autre rando vont quelque peu semer la zizanie. Jean Luc, qui connait bien le circuit remet de l'ordre et invite tout le monde à le suivre. Entretemps ca n'empêche pas Olivier et Ibrahim d'en découdre sur ces premières pentes.

 Par la suite, l'allure convenue par Jean Marc sera plutôt modérée, et surtout régulière. Elle permet notamment le retour de Roger et Christophe partis un peu plus tard. Le premier ravitaillement à hauteur de Roye saint Nicolas permet de souffler un peu.

 La bosse de Retheuil se monte relativement groupé pour la Roue Libre, Olivier nous met en avant son explosivité, Ibrahim essaie de suivre mais c'est peine perdue. Rien a faire il est plus fort que nous tous. Par la suite, les routes empruntées sous forets sont très agréables, les villages de Saint Jean aux Bois et de Vieux Moulin inspirent a la quiétude. La bosse qui suit a Gilocourt nous fait revivre le même scenario à l'exception prés que Patrice et moi-même se melons un peu à la bataille entre Olivier et Ibrahim. Nouveau rassemblement au sommet sous l'impulsion d'un Pierrot en pleine bourre.  

 La vallée de l'Automne se présente à nous. Le village de Pondron est le lieu choisi pour le second ravitaillement. Par la suite la remontée de la vallée se fait toujours à allure relativement régulière. Contrairement à la semaine dernière, le temps est clément, nous profitons des paysages proposés (donjon de Vez, Abbaye du lieu restauré entre autres …), c'est joli à souhait.

 Revenons au vélo, le coup de fesses de Largny donne à nouveau lieu à une agitation, toujours sous l'impulsion d'Olivier et Ibrahim. Patrice et moi-même accrochons les roues et nous voila parti pour un petit tour de manivelles. Jean Luc n'est pas loin, le rassemblement se fait à l'approche de Villers. La traversée de la ville est peu plaisante à mon gout, peut être aurions nous pu prendre une alternative par Haramont ou autres. De l'avis de Francis, ce sera le seul bémol de la sortie.

 Le retour se fera par Soucy, Coeuvres et Laversine. A l'approche de Courtancon, je prends le relais d'Eric et fait monter gentiment les compteurs pour le bouquet final et pour mettre un terme à cette belle rando. Il était temps pour Fernando, pris de crampes mais aussi pour bon nombres d'entre nous.

 A la remise des récompenses, quelle ne fut pas ma surprise d'apprendre que j'étais le plus jeune de la rando, ce qui a valu une coupe de plus à la roue libre. Plus sérieusement, nous remportons le challenge pour être le club le plus représenté. Rendez vous est donc déjà donné pour l'année prochaine.

 Fin de l'aventure pour Patrick et Ibrahim, pour les autres le retour au pont se fera sans forcer, sous l'impulsion de Jean Paul, Eric et Christian, et un dernier coup de bourre de Fernando à l'approche de Pasly mettra un terme à cette jolie sortie de 120 km.

 Une sortie sous un soleil printanier, qui s'est déroulé dans un très bon esprit, et remarquablement organisée. Manquait juste un circuit pour les aficionados du VTT, espérons qu’ils prévoient quelque chose pour l'année prochaine, le pari sera à coup sur gagnant pour tout le monde.

          Jean Louis.

 

Randonnée du dimanche 11 mai 2014 - Villers Coterets

Compte rendu Villers Coterets

 Ce matin temps gris et menaçant avec pas mal de vent, des averses sont annoncées assez tôt dans la journée, je pense très sincèrement renoncer comme Christian et Daniel l'ont fait peu de temps avant moi. Finalement une petite embellie m'incite à prendre la route, on ne sait jamais.

 A la maison du Parc, je retrouve Ibrahim et Francis, parti quant à lui de Soissons avec son vélo, mais aussi Jean Philippe et quelques belleusiens. Nous nous inscrivons sur le 90km, évidemment bien conscient de ce qui nous attend : des bosses, des bosses et des coups de fesses, la région cotterézienne est réputée pour ca. Bon, on est en Picardie mais le dénivelé est bien la : plus de 900 mètres annoncés.

 Nous prenons la route direction la Ferté Milon  derrière un groupe composé de quelques cyclos de Belleu, de Villers, du groupe du pont de Pasly (Olivier et Michel entre autre) , le départ est modéré , j'en profite pour échanger quelques mots avec notre ami Jean Philippe. Francis qui a souffert à cause du vent dans la cote de Soupir en venant à Villers est un peu à la peine.

 Dans la bosse de Faverolles, notre groupe s étiole, et nous nous retrouvons ainsi à 5 devant : un cyclo de Villers, Olivier, Michel, Ibrahim et moi-même. Francis est un peu en retrait. Notre cotterézien coupe son effort dans la bosse de Villers Helon.

 C'est à quatre que nous poursuivons notre chemin. Entretemps, cap vers l'ouest et Longpont, le vent devient défavorable et ne nous lachera plus durant une bonne cinquantaine de kilomètres. Dans la foret de Retz, Olivier et Michel nous entraine dans un petit run, conjugué au mauvais revêtement de la route, ca fait mal aux pattes arrière.

 Durant ce temps, les kilomètres passent, et le premier ravitaillement à Puiseux en Retz nous permet de souffler un peu. Il permet également le retour de Francis visiblement éprouvé des efforts consentis  pour essayer de nous recoller.

 Sur le plateau entre Soucy et Vaubéron, Francis se laisse décrocher, je l attends pour essayer de le ramener sur le groupe. Devant, c'est un peu la débandade sur cette route au revêtement un peu laborieux. Olivier a entrainé Ibrahim et Michel dans sa roue, l'allure a ainsi très vite augmentée. Impossible de revenir. A la ferme, Olivier nous attend, je m'accroche à sa roue et, pris de remords, je reviens sur Ibrahim et Michel. Entretemps Francis redécroche et décide de faire finalement demi tour au carrefour de Mortefontaine.

 Les difficultés s enchainent, Olivier fait mine d une aisance inouïe dans ce type d exercice. Il tire un 53 de la même façon que nous tirons un 39 ou un 42. Je vous laisse deviner le coup de pédale qu’il peut posséder. Pour Ibrahim, Michel et moi-même, application de la tactique qui consiste à le laisser partir tout simplement parce que nous ne sommes pas foutus de le suivre (on fera avec….).

 Mine de rien, nous arrivons sur Pierrefonds, en haut de la bosse de Retheuil, le château légèrement recouvert d(un rideau d'eau donne un joli décor mais ce n est pas bon signe pour nous. En haut de la bosse de Palesnes, c'est la douche froide : pluie, grêle à un moment, vent, les éléments se déchainent. Ibrahim a du regretter d'avoir laissé son imper au ravito de Puiseux à ce moment la… .

Dans la vallée de l'Automne, le vent est enfin favorable, mais ce sont les jambes qui commencent à répondre un peu moins bien. A Largny, je décroche un peu, voulant rentrer en roue libre sur Villers. Mais c est sans compter sur Ibrahim qui m'encourage et m'emmène sur son porte bagage. Allez un dernier coup de collier pour revenir sur nos deux compères et ainsi finir ensemble dans la cité d Alexandre Dumas.

Au terme des 90km de cette folle rando, remise des récompenses, distribution de sandwichs et boissons pour récupérer des efforts consentis. Anecdotique, mais nous finissons 3e club le plus représenté, ce qui nous vaut une coupe, une de plus qui va garnir les étagères de la Roue Libre.

Une belle randonnée de plus à mettre a notre actif. Certes, les éléments se sont déchainés contre nous, mais c est le genre de sortie ou il a fallu sortir les tripes et rouler avec le cœur face a deux cyclos plus costauds que nous .Mission dans l ensemble accomplie, de plus dans la bonne humeur.

       Jean Louis

Randonnée du dimanche 8 mai 2014 - ASLC

Le temps est couvert pour cette randonnée organisée par notre ami Christian Lépine et son équipe, mais pas de pluie contrairement à l'année passée. Nous sommes nombreux à partir sur le circuit de 90 Kms : Jean Pierre, Dominique, Philippe, Christian, Jean Michel, Yves, Francis, Daniel, Ibrahim, Eric, Patrick, Patrice, Roger, Christophe et moi (j'espère que le compte y est).

Le départ se fait en plusieurs groupes, mais à l'entrée de Crouy le regroupement se fait. Nous montons la côte de Margival, puis arrive la côte de Mennejean : le peloton s'étire. Nous arrivons au Chemin de Dames que nous quittons pour rejoindre Vailly. A Chassemy, c'est le ravitaillement est  ensuite, c'est là que les choses se compliquent : En haut de la côte de Brenelle, il fallait tourner à gauche. Nous avons pris tout droit une route pleine de trous, et bien sûr il y a eu une crevaison. Nous nous sommes aperçus que nous n'étions plus sur le circuit seulement à Courcelles sur Vesle. Jean Michel choisit de rentrer. Après concertation, nous avons fait la deuxième boucle à l'envers. C'est  alors que nous croisons les autres participants qui se demandaient ce qui nous arrivait. A la sortie de Longueval Barbonval, nouvelle crevaison. Le temps passe, mais nous prenons quand même le temps de nous arrêter au ravitaillement de Chassemy. Le retour par Bucy est assez rapide et le groupe se scinde en deux.
Il est environ 11H30 quand nous arrivons à la salle de l'OMS, juste à temps pour la photo

Bravo à Christian Lépine pour ce circuit entièrement fléché avec des pancartes et la prochaine fois on fera attention au fléchage

Bernard

Sortie du dimanche 4 mai 2014

Ce matin, la température est fraiche, a la limite des gelées blanches mais pas de quoi refroidir la ténacité de 15 cyclos de la roue libre venus en découdre en cette sortie dominicale.

 Les présents : Christian, Yves , Gilles , les deux Bernard , Jean-Pierre , Pierrot , Ibrahim , Patrice , Franck, Jean Paul, Patrick  et moi-même. Eric, malgré une sortie ventée de 100km la veille, remet aussi le couvert.

 Nos amis Sylvain et Jacky seront aussi des nôtres , ainsi que nos amis bucycquois Roger , Christophe , Olivier , et un petit jeune du CC Villeneuve au sacré coup de pédale .

          Le groupe prend la direction du Nord est suivant un circuit de 85km que j ai proposé la veille .Un circuit plutôt roulant mais avec tout de même 3 bosses dont 2 peu empruntées par le club : Chéret et Crandelain.    

 Neuville est la première difficulté du jour. Une bosse qui devait être monté sur un rythme tranquille mais c était sans compter sur Christophe, Franck et notre jeune du CCV qui ont déjà décidé d en découdre. 

 Mis a part cet interlude, la première heure de route se fait modérément, nos bucycquois essaient d augmenter un peu l allure mais derrière personne ne souhaite suivre mis a part Gilles qui semble être dans un très bon jour aujourd hui. A Chivy les Etouvelles, tous les coureurs du CC Villeneuve nous quittent sans exception, pris par des impératifs horaires.

 Sous la houlette de notre doyen, le groupe arrive en vue du faubourg de Leuilly, il nous propose de nous faire voir sa maison de pays, pour lui qui est du Laonnois, c est l occasion d anecdotes, de souvenirs, mais aussi de petites moqueries de la part des copains. C est également le lieu choisi pour une pause technique.

 Gilles et Patrice prennent à leur tour le contrôle des opérations pour rejoindre Bruyeres et Montberault, les contreforts de la deuxième difficulté du jour se font déjà sentir. A la sortie de Chéret, les pourcentages s élèvent au delà de 10% jusqu’ au sommet sur la Chaussée Romaine. Le groupe éclate, chacun monte à son rythme, Ibrahim essaie de me taquiner un peu en arrivant au sommet mais les jambes ne répondent pas trop mal aujourd hui. Le rassemblement se fait la haut, ce qui permet au plus faibles de rester au contact. De la, la vue sur Laon est magistrale.

 Le groupe prend la direction de Chamouille par la vallée de la Bièvre, le soleil sublime les lieux et rend la ballade très agréable.

 La « patate » de Crandelain, dernière difficulté du jour, se profile devant nous : pourcentages un peu plus faible mais c est tout de même long. Un groupe de costauds se dégage dans l ascension, mais c est un Patrice facile qui finit en tète au sommet. Derrière, Jean Pierre et Bernard Leduc se battent sur leur vélo sur des terrains qui ne sont pas les leurs. La descente qui suit en direction d Ostel est un beau terrain de jeu pour les aficionados de la spécialité, les compteurs dépassent les 70, une belle montée d adrénaline.

 Retour par la vallée de l Aisne, dans les coups de fesses de Condé, le peloton explose et quelques costauds partent pour un run jusqu’ a Bucy. Dans le groupe, Gilles, Christian, Ibrahim, Patrice, Jean Paul, Pierrot, Sylvain et Jacky. Les compteurs chatouillent régulièrement les 40, sur un revêtement tel que celui de la route de Vailly, je trouve que c est pas mal du tout. L allures ne baissera d ailleurs pas jusqu’ au carrefour de Crouy.

 Le sprint du pont donnera lieu à un âpre combat entre les plus costauds du groupe, Patrice et Ibrahim en tète, suivi quelques dizaines de mètres par un Patrick, un Christian et un Gilles a la fête. Je finis avec Jean Paul et Pierrot  juste derrière.

 Le reste de l équipe arrive quelque minutes plus tard, un petit regret de Philippe qui aurait souhaité un petit regroupement du groupe a la sortie des coups de fesses de Condé.

 87 km et une moyenne plus qu’honorable, une belle sortie qui s est déroulé de plus  dans un très bon esprit, au plus grand bonheur de Jean Paul.

          Jean Louis




Randonnée du 1er mai 2014 - Mont Notre Dame

Ceux qui ont hésité à venir a Mont notre dame a cause de la météo ont du avoir quelques regrets ce matin. C est vrai, il y avait un peu de brouillard, le fond de l air était relativement humide du fait des précipitations de la nuit mais en cette matinée du 1er mai, le temps est sec, ainsi que les routes, donc conditions plutôt bonnes pour la pratique du vélo.

 Tout de même 6 cyclos de la roue libre au départ  du circuit de 85 km : Patrice, Christian, Ibrahim, Yves, Bernard Leduc et moi-même.

Ce circuit nous propose un retour sur nos terres. Au programme 4 bosses aux pourcentages reconnus : Brenelle, Sancy les cheminots, Ciry Salsogne (par le château d eau) et Acy (par le cimetière). Un circuit qui conviendra plus aux puncheurs et grimpeurs qu’aux purs rouleurs cette fois ci. De quoi laisser nos amis Ibrahim et Christian  un peu perplexes.

 Nous voici donc parti en direction de Courcelles sur Vesle, rejoint quelques minutes plus tard par un groupe d une dizaine de cyclos avec en tête d affiche Mickael Didelot du CC Clovis. Nous ne nous quitterons quasiment pas de la  matinée. La bosse de Brenelle brule les jambes d entrée de jeu, en effet les portions au delà de 10% ne sont pas rares. Au sommet, Patrice et moi attendons Ibrahim et Christian, peu a l aise dans ces forts pourcentages. Le premier ravitaillement a Chassemy permet un regroupement général, on casse la croute, on échange sur nos premières sensations.

 Pour quelques cyclos du groupe, les routes empruntées sont une véritable découverte. C est le cas de ceux du C.C Sacy Champagne, avec qui nous aurons l occasion d échanger quelques mots et quelques plaisanteries.  Peu avant d arriver sur Sancy les cheminots, nous dépassons Yves et Bernard partis un peu plus tôt dans la matinée.

 La bosse du village se profile devant nous. Au sommet, nous nous attendons une nouvelle fois puis prenons des relais plus appuyés sur le chemin des dames pour regagner le groupe. Maintenant, le vent est moins favorable, nous restons donc dans les roues pour nous protéger. Entretemps, la brume a laissé place au soleil que du bonheur.

Au pont de Vailly, nous croisons Patrick, un de plus de la roue libre au compteur.

Retour à Chassemy au second contrôle, à la suite il nous restera à gravir deux « patates » : Ciry Salsogne et Acy.  Christian opte pour un retour plus tranquille et laisse partir le groupe au terme de la première bosse citée. Pour Ibrahim, c est au prix d un gros effort sur une partie un peu plus a sa convenance qu’il parvient à recoller aux boyaux. Acy se grimpe a un rythme un peu moins soutenu ce qui permet a Ibrahim de bien gérer son ascension et de recoller assez vite au groupe peu avant  la route de Fère.

Le retour se fait dans la vallée de la Crise, le vent est désormais plus favorable. Les compteurs montent gentiment mais sans folie, du coup tout le monde prend plaisir dans ce petit run jusqu’ a l arrivée au gymnase. Christian arrive peu de temps après dans les roues d un autre groupe.

 83 km sur un beau circuit mais très sélectif et sous un beau soleil, encore une belle sortie à mettre a notre actif. Le barbecue vient justifier le surplus de 2E que nous avons eu à donner au moment de l inscription.

    Jean Louis

Randonnée du dimanche 27 avril 2014 - Belleu

En ce jour, le club cyclo de Belleu organise sa traditionnelle randonnée de printemps. Pas question pour la roue libre de manquer ce rendez vous incontournable dans notre saison, 15 cyclo porteront haut nos couleurs aujourd’hui.
Les présents : Yves, Christian, Jean Marc, les deux Jean Pierre, Jean Michel,  Gilles, Eric, Ibrahim, Jacky, Patrick, Léo, Franck, Patrice et moi-même. Nous n’oublierons pas Roger, Christophe et notre coureur de Charleville qui feront toute la rando en notre compagnie.

3 circuits proposés par nos hôtes. Pour celui qui nous intéresse, le 80 remontera la vallée de l’Aisne jusqu’à Villers en Prayeres, partira en direction du sud via la bosse de Barbonval, Courcelles, Braine et la côte de la Folie, puis empruntera la vallée de la Crise pour le retour. Une belle promenade en perspective.
Vent de sud assez présent, température correcte, ciel menaçant mais pas de pluie voilà le décor est planté.
Le premier à se mettre en évidence est Jean Pierre B. sur crevaison, encore une victime de l’état déplorable de la route de l’Auberlaye. Un arrêt providentiel qui permet le retour de Patrice arrivé un peu à la bourre. Un peu plus loin dans Bucy, ce sont les travaux dans le hameau de Sainte Marguerite qui nous incitent à la prudence.
Dans la vallée de l’Aisne, le rythme imprimé par quelques costauds du groupe est soutenu mais régulier, ce qui permet a tout le monde de se caler et chauffer progressivement la mécanique. Les routes sont connues mais la ballade est agréable.
Nos amis ont posté le premier ravitaillement à hauteur de Cys-la-commune. Une petite pause et le groupe reprend sa progression, toujours en direction de l’est.
A Villers en Prayeres, direction la bosse de Barbonval, le vent devient défavorable et sera ainsi pendant une bonne quarantaine de kilomètres. Le pied est pentu, il faut s’employer pour grimper, j’en profite pour essayer de taquiner un peu Franck mais c’est peine perdue….Pour les autres advienne que pourra. Le rassemblement se fera sur le plateau à la faveur d’une nouvelle crevaison, celle de Christophe cette fois ci.
Les coups de cul de Vauxcéré font mal à Jean Pierre B. qui décroche quelque peu mais il reviendra dans le groupe dans la descente sur Paars. Au moment d’arriver sur Braine, petit flottement dans le groupe : ou se situe le deuxième contrôle ? Il semble que les marquages de la rando de Mont notre Dame aient quelque peu semé la zizanie….
La cote de la Folie va marquer la fin de l’histoire du groupe de la Roue Libre. Des les premières pentes le groupe éclate inexorablement. Un gruppetto se forme au sommet pour un retour plus tranquille.
Devant je me retrouve seul avec Christian et essayons de progresser au mieux malgré ce vent soutenu. Le retour d Ibrahim et d’un autre cyclo à hauteur de Lesges va nous faire le plus grand bien. C est à quatre, bien organisés, que nous allons parvenir à revenir sur Franck et l’ami de Léo.
Entretemps à l’arrière, Léo et Roger tentent un retour dans notre groupe mais les pépins mécaniques de notre benjamin mettront fin à leur run.
Dans la vallée de la Crise le vent est enfin légèrement favorable. Sous la houlette de Franck et Ibrahim, les compteurs s’affolent. Christian et moi n'avons pas d'autre choix que de s'accrocher. A Chacrise, la présence d’un contrôle nous permettra à Ibrahim et moi-même de souffler un peu, puis nous recollerons le groupe dans les coups de fesses d Ecuiry (surtout grâce a lui…).
A la sortie de Rosières, c est difficile pour Christian qui se laisse décrocher. Ibrahim, quant à lui va perdre une bonne centaine de mètres sur notre trio à la suite d’un mauvais choix de braquet. C est donc à trois que nous finirons dans les coups de fesses de Vignolles. Franck nous quitte à hauteur des feux rouges. Entretemps, Ibrahim et Christian reviennent dans mes roues et nous finirons ensemble les derniers hectomètres de cette folle randonnée.
Le reste du groupe arrive quelques minutes plus tard, visiblement éprouvés par ces conditions difficiles.
Pour ce qui est des chiffres, nous sommes au total à 82 kilomètres pour une moyenne honorable, pas mal du tout à mon sens. De plus, il nous sommes le deuxième club le plus représenté pour cette rando.
Une belle randonnée de plus à mettre à notre actif, de plus celle-ci s est déroulée sans pluie et c’est tant mieux pour nos hôtes. Bravo a eux.

      Jean Louis

Haut de la page

 

Sortie du lundi 21 avril 2014

Au pont a 7h55, je trouve notre doyen Yves seul courageux de club, après quelques hésitations nous avons décidé de prendre la roue de Fossé quelque gouttes jusqu'à Bucy mais après plus une goutte, même  la route était sèche. Ce que je peux dire de notre doyen c’est qu’avant de lâcher la prise à Saponay il en a laissé une paire derrière lui

Une belle sortie malgré ce départ humide.

Bonne journée a vous tous

Ibrahim

 

Je comprends mieux le mal que j'avais à essayer de revenir sur ce groupe ???

Finalement 1 de plus de la Roue Libre au pont mais comme d'hab   3'  de retard. Arrivé au pont je voyais partir un groupe en direction de Cuffies, en poursuivant le circuit affiché par Jean-Louis. Je pensais même reconnaitre le maillot de Dany, je les avais à 500 m jusqu'au rond point de Bucy pour obliquer vers Venizel. A partir de là, j'ai complètement été distancé .

J'ai quand même continué le circuit persuadé que c'était VOUS ???  

Arrivé à Lhuys , je décidais de rejoindre Loupeigne pour reprendre le circuit à l'envers :   Mareuil en Dôle  vers Nesles, mais personne à l'horizon. Vers 10h10, je repris donc le circuit dans le bon sens.

Très très beau parcours et 86 km à l'arrivée (circuit incomplet).  Et franchement très peu de pluie

A+ JPL

Haut de la page



Sortie du dimanche 20 avril 2014 - Pâques

Pour ce jour de PAQUES,  j'étais le seul de la roue libre au rendez-vous de 8 H au Pont ; donc, j'ai décidé de partir avec FOSSE et environ 20 cyclo. Direction CROUY où GILLES se joint au groupe lors de notre passage. Après BUCY, nous rencontrons JEAN PIERRE qui avait décidé de faire un petit tour seul mais du fait de notre arrivée, il prend les roues. L'ensemble des cyclo roule à allure très régulière jusque Maizy et comme nous avions l'intention de rentrer tôt, les 3 du club faisons le retour par Beaurieux - Vailly mais avec un vent lègèrement défavorable. A 10 H 45 j'étais à BELLEU après une sortie bien sympa avec 84 KMS au compteur et une moyenne très convenable au GARMIN.

Bonnes PAQUES à tous

JML

Haut de la page

Sortie du dimanche 13 avril 2014 - départ de Paris Roubaix à Compiègne
Sortie traditionnelle en ce mois d’avril, direction Compiègne pour assister au départ du Paris Roubaix.
Une bonne équipe du club au départ de Pasly, 17 cyclo : Bernard Lag, Daniel, Eric, Fernando, Franck, Ibrahim, Jacky, Jean Louis, Jean Michel, Jean Paul, les deux Jean Pierre, Patrice, Patrick, Philipp, Yves et moi. Il ne manquait pas grand monde.Je n’oublie pas le petit gars de Charleville qui nous accompagne régulièrement.

A côté de nous, le groupe du pont de Pasly, un peu plus nombreux, ce groupe démarre et nous partons quelques dizaines de mètres derrière. Nous partons à notre rythme, mais après quelques kilomètres nous revenons dans leurs roues et c’est ainsi que, confortablement nous arrivons à Compiègne à une moyenne raisonnable. Nous sommes un peu plus de 50,  c’est bien agréable de rouler dans ce peloton.

Arrêt technique avant de rejoindre la ligne d’arrivée. Comme chaque année nous nous régalons devant les superbes vélos des équipes Pro. Nous avons le plaisir de croiser deux trois champions, Tom Booneu, Thor Hushovd, et un peu plus loin un ancien champion Eric Zabel.
Nous patientons quelques minutes le long du parcours et après le passage du peloton reprenons la direction de la maison.

Dès le départ, un cyclo nous double et prend la tête du groupe,  le rythme est un peu plus élevé, il va falloir appuyer sur les pédales pour rester dans le groupe. Ibrahim Patrice et quelques autres assurent également le tempo. Je les invite à rester calmes jusque Vic pour permettre à tous de rentrer dans de bonnes conditions.

Dans le coup de cul de Fontenoy une mobylette nous double, c’est le groupe du pont de Pasly qui est revenu sur nous, Ibrahim, Patrice, Eric et Jean Louis sautent dans les roues. Je les vois partir malgré tous mes efforts, le cyclo de Charleville me double et m’entraîne dans sa roue, le cardio monte à 180 et après quelques centaines de mètres d’effort nous revenons sur le groupe de tête.
A partir de là le compteur ne descendra plus en dessous de 40 à l’heure. Derrière, le groupe a explosé et personne ne reviendra. Dans les coups de cul, je dois me faire violence pour ne pas décrocher. A l’entrée d'Osly Jean Louis lâche prise, il perd quelques mètres, je le double et l’encourage, il s’accroche dans ma roue et nous recollons à nouveau.
Pour Jean Louis et moi, le coup de cul de Pommiers sera fatal, nous sommes dans le rouge et préférons lever le pied. Nous faisons les deux trois kilomètres restants à notre main.
Ibrahim, Patrice, Eric font honneur au maillot et terminent avec les costauds.

Au pont de Pasly le compteur marque 85 kilomètres. Le reste du groupe arrive par petits paquets, tout le monde est rentré à bon port.
Je n’évoque pas souvent la vitesse mais cette sortie avec le pont est traditionnellement rapide, je noterai seulement la moyenne sur les 10 derniers kilomètres à 38.8 km/h, pour les cyclos que nous sommes, c’est plutôt pas mal.

Pour nous détendre les pates arrière après ce shoot à l’adrénaline, Eric et moi décidons de terminer par un tour de bosses.

JMD

Haut de la page


Sortie du dimanche 6 avril 2014

Nous partîmes cinq cents; mais par un prompt renfort
Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port,

Il est 8 heures, il fait gris mais doux et la météo annonce une matinée agréable. Pour profiter de cette météo clémente, pas mal de cyclo ont sorti leur nouveau maillot.

Nous somme une douzaine ce matin : Bernard Lag, Christian, Daniel, Eric, Francis, Gilles, Jean Michel, Jean Pierre Bricoteau, Philippe, Yves et moi, départ au sud sur le parcours proposé par Gilles,

Rapidement, Patrice et Ibrahim retardataires nous rejoignent, et deux de plus.
Comme convenu, à hauteur de Chaudun, Patrick et Léo arrivent à leur tour et nous voilà partis direction Ferté Milon, un beau peloton. Rythme tranquille, tout le monde discute, profite du paysage et comme de coutume tout le monde ralenti en haut des bosses pour permettre le regroupement.

Il faut attendre quelques kilomètres après Ferté Milon pour avoir une première accélération.  A l’arrière Yves et quelques autres ont un peu de mal. L’excitation sera très passagère et le groupe reprendra sa progression. 
Dans la forêt de Villers, nous voyons arriver un petit groupe, Fernando, Jacky et un copain de Fernando qui ont loupé l’heure du départ. Le groupe est maintenant au complet..C’est le moment que choisit Ibrahim pour passer à l’offensive, il se met devant et passe à la vitesse supérieure. Le peloton explose immédiatement, 35 sur le plat ça passe mais 40 dans les coups de cul, ça fait très mal. Ce coup de folie ne durera que quelques kilomètres.

Nous arrivons dans le final, Cutry et sa bosse. Je me mets devant avec Jean Michel mais nous sommes très rapidement débordés par les costauds. En haut de la côte il faudra attendre pas mal de temps pour voir arriver les retardataires.
Le passage à Mercin est l’occasion du dernier run. Ibrihim lance la danse mais Christian ne donne pas sa part aux chiens. Le run se poursuivra pour 6 – 7 d’entre nous, Ibrahim et Christian déjà nommés, Francis, Patrick, Patrice et moi, je pense n’avoir oublié personne. Juste derrière Gilles et Jean Michel n’arriveront pas à revenir dans les roues.

A l’entrée de Soissons, la prudence nous incite à calmer le jeu jusqu’au pont de Pasly.
Encore une bien belle sortie. Les compteurs marquent 90 kilomètres pour notre groupe de 18 cyclo. Nous ne sommes pas trois mille, mais ça fait quand même une belle équipe.

Quelques gourmands décident de terminer par un tour de bosses pour détendre les pattes arrière. Je les accompagne jusque Vauxrezis et reviens sur Pasly, deux bosses suffiront à combler mon appétit.

Jean Marc

Haut de la page

 

Randonnée du dimanche 30 mars 2014 - Soissons - la Thierry Demarta

Un franc soleil devait régner en cette journée particulière pour le CC Clovis soissonnais. En fait le ciel est resté tout pommelé et la température plus fraiche qu’annoncé.
Bon on ne va pas faire la fine bouche, les conditions sont tout de même bonnes pour une fin mars, une belle matinée vélo en perspective.
Pour la randonnée route, ce ne sont pas moins de 14 cyclos de la Roue Libre qui se sont présentés au départ du 85km à 8h pétantes.
Les présents : Christian, Francis, Ibrahim, Gilles, Yves, Fernando, Phillipe, Patrick, Patrice, les deux Jean-Pierre, Léo, Bernard et moi-même. Tapez moi sur les doigts si j'ai oublié quelqu'un.
A noter le départ anticipé de Jacky qui se sera lancé sur le 60 km.
Le circuit est le même que l’année dernière : une boucle aller retour Soissons Vic Vezaponin et trois tours de bosses. Pratique pour un retour anticipé chez Fossé après deux tours. Par contre pour l’originalité on repassera…….
Le départ, tel un défilé du tour de France se fait dans les roues d’André Fossé par l’avenue de Compiègne. Le vent est favorable et l’allure régulière permet à tout le monde de se caler.
A saint Christophe à Berry, la musique change un peu, le vent est légèrement de coté et il devient nécessaire de bien se protéger. Bien à l’abri dans le paquet, ca passe pour toute l’équipe.

André Fossé impose un rythme pour aborder la bosse de Vezaponin, ce qui permet aux plus faibles du peloton de rester dans les roues sans trop de soucis.
A l’approche de Vauxrezis, lieu choisi pour le premier ravitaillement, le groupe s’égraine quelque peu. Certains rouleurs ont fait le choix de ne pas s’arrêter, quelques rouleurs de la RL se font piéger et perdent quelques centaines de mètres. Nous ne reverrons plus ainsi Francis, Ibrahim et Léo restés avec les costauds. Derrière, Gilles, Christian et quelques autres reconstituent un petit groupe et progressent à leur rythme.
Je choisis de mettre un terme à ma sortie à l’issue du deuxième tour de bosses, un peu court physiquement, ce qui me donnera au total 75km. Léo fait de même. 

Bravo aux courageux qui ont  été au terme de la randonnée soit 90km et 10 bosses au total. De tète je pense à Gilles, Christian, Ibrahim, Francis ainsi que Fernando. Peut être en aurai je oublié. 

Bonne semaine à tous

   Jean Louis

Haut de la page


Sortie du dimanche 23 mars 2014

Nous sommes de nouveau très nombreux au départ de cette sortie, 14 cyclo du club, Léo, les deux anciens Christophe et Roger et quelques accompagnateurs qui se joignent au groupe depuis quelques temps et qui semblent apprécier notre compagnie.

Les cyclo : les deux Bernard, Christian, Daniel, Eric, Fernando, Francis, Ibrahim, Jean Michel, Jean Paul, Jean Pierre, Patrice, Yves et moi.

Le vent est à l’ouest et il fait frais, de plus des averses sont annoncés, nous décidons de faire un aller retour Compiègne.
Départ tranquille, le vent est assez fort, Notre ami Bernard Leduc rentre d’une longue absence, sur le plat il ne rencontre aucune difficulté mais ça se corse dès que la route s’élève. Heureusement trois quatre cyclo l’attendent et il peut réintégrer le peloton sans difficulté.
A la sortie de Rethondes, pause technique pour le groupe, Jean Paul, Jean Pierre et Bernard décident de rentrer.
La météo est clémente, nous décidons de rentrer par Pierrefonds, le parcours est plus vallonné mais plus agréable. Deux trois cyclo ont des fourmis dans les jambes  mais rapidement reprennent un tempo plus cool de façon à rester groupés. Les deux côtes Pierrefonds et Hautefontaine sont avalées sans difficultés, à nouveau les plus costauds temporisent pour permettre le regroupement.

Nous arrivons à Vic, il reste 15 kilomètres, et il maintenant impossible de calmer les ardeurs et le rythme s’accélère franchement. Les compteurs oscillent entre 35, 40 et plus, les dégâts sont immédiats, ça pette par  l’arrière à chaque coup de cul.
A Courtil nous ne sommes plus que 6, 7 pour le final, il faut serrer les dents pour suivre les Ibrahim, Christophe, Francis et quelques autres qui mènent un train d’enfer à plus de 45 km/heure.

Il est 11h30 quand nous arrivons au pont de Pasly avec 83 km au compteur, le temps est resté serein, pas de pluie et le soleil a réchauffé l’atmosphère.
Encore un belle sortie.

JMD

Haut de la page


Sortie du dimanche 16 mars 2014
Aujourd’hui grand beau temps dans la lignée de la semaine passée: douceur et soleil au programme. Une bonne matinée de vélo en perspective.

D ailleurs bien du monde au pont ce matin pour notre sortie dominicale.
Les présents du club : Jean Marc, Francis, Christian, Daniel, Jean-Pierre Bricoteau, Jean Paul, Eric, Ibrahim, Patrick, Jean Michel et moi-même.
Les invités : nos bucyquois fous Roger, Christophe et Olivier (seraient ils nostalgiques de notre club ?), Léo et un de ses amis, un autre Jean Pierre, et trois autres cyclos. J’espère n’avoir oublié personne.
Des absences notables aussi, celles de Gilles et Patrice parti sur les pistes de ski, ainsi que celles de Fernando et Jean Pierre Bruyant.

Le vent vient de la mer cette fois ci et pour éviter un sempiternel aller retour Soissons Compiègne, j’ai proposé la veille un parcours un peu différent à destination de Chelles et Retheuil. Trois bosses tout de même et un retour par Vieux Moulin.
Le départ est plutôt calme sous la houlette d’Ibrahim et d’un de nos invités, ce qui permet à tout le monde de chauffer doucement la mécanique. Le train imposé permet de ce fait le retour de Patrick et Léo arrivés un peu a la bourre.
La première bosse de Ressons le Long se monte grosso modo en groupe, cependant Ibrahim ne peut s’empêcher de taquiner un peu Léo et son ami de club dans les pentes les plus sévères. Le vent en haut de la bosse impose très rapidement un regroupement afin de se protéger au mieux.
Le groupe emprunte la chaussée Brunehaut, un peu de gravillons sur le milieu de la route incite à un peu de prudence dans la descente qui suit en direction de Chelles.
Les deux autres bosses qui suivent entraineront le même scenario : le groupe s’étire, les plus costauds s’amusent et le rassemblement se fera au sommet de chacune d’elles.

A la sortie de la ferme d’Essart l'Abbesses, la nature nous offre un magnifique spectacle : ce ne sont pas moins d’une vingtaine de chevreuils que nous avons l’occasion d’apercevoir en plein champ, certains n’ont d ailleurs pas hésité à sortir leur portable pour immortaliser l’instant.
Nous entrons dans la deuxième partie du circuit, la route sera plus favorable aux coups de pétards.
Dans le faux plat descendant menant à Saint Jean au Bois, Eric est le premier à pousser une petite accélération suivi de Christophe, Jean Marc commence à craindre une explosion du groupe bien plus tôt que prévu.
Puis Roger prend à son tour le commandement des opérations jusqu’au moment ou…..trois biches et un cerf traversent la chaussée devant nos yeux ébahis. Curieusement, il  n’existe pas de loi contre l adultère pour les cervidés….

Le groupe rejoint à présent Rethondes, non sans un petit coup de colère de Jean Michel qui s’est retrouvé coincé sur la nationale et qui a du forcer sur les pédales pour revenir dans le groupe.
Le vent est maintenant favorable et la nervosité gagne peu à peu le groupe, certains ont des fourmis dans les jambes. Jean Marc essaie de canaliser un maximum celle-ci mais le coup de cul de Bitry sera notre juge de paix aujourd’hui.
Ibrahim et deux autres cyclos portent une vive accélération, on ne les reverra plus jusqu’à l’arrivée. Derrière le groupe s’étire et la sélection se fait par l’arrière. Roger, Christophe, Patrick, Jean Michel et quelques autres coupent leur effort pour un retour plus tranquille.

Dans le coup de cul de Berny Rivière, j’accélère à mon tour pour tenter un retour sur Ibrahim et ses compagnons de routes. Derrière un groupe composé de Christian, Francis, Jean Marc, Jean Paul, Daniel et Léo se reconstitue. Je parviens à revenir sur le cyclo d’Anizy et prenons a la suite quelques relais bien appuyés. Devant Ibrahim s’est fait décrocher par son compagnon mais ne se laisse pas approcher  pour autant.
Finalement, nous ne rattraperons pas Ibrahim et resterons bien 500 mètres environ en retrait. Mais il y aura eu encore plus fort que lui aujourd hui.

Tout le monde se retrouve au pont ravis de cette sortie de 81 km  pour une bonne partie du groupe. En effet, quelques cyclos partent pour un tour des bosses ce qui portera leur total à une centaine de kilomètres.

Au final, très belle randonnée avec un beau soleil en prime et le printemps déjà a nos portes : quoi rêver de mieux ?

Jean Louis

Haut de la page



Sortie du dimanche 9 mars 2014
Belle et grande journée pour ce dimanche de mars, il fait 6° à 8h30, le ciel est bleu et presque pas de vent. Gilles nous propose un parcours plein Est de 82 kilomètres.

http://jm.debove.pagesperso-orange.fr/Cartes_est/carte02.html

Le groupe est important, 15 du Club, Le Petit Léo et 6 cyclo dont Christophe et Roger, ainsi que Charly qui nous accompagnent depuis quelques sorties et Dominique qui revient après une longues période d’absence.
Les présents : Bernard, Lag, Christian, Daniel, Eric, Fernando, Franck, Gilles, Ibrahim ; Jean Louis, les deux Jean Pierre, Jean Paul, Patrice, Patrick et moi, Je pense n’avoir oublié personne.

Dès le départ, je me mets devant avec Christian pour imprimer un rythme tranquille, pas question de s’affoler dès le départ et finir à la ramasse. Le message passe et la première heure se passera bien tranquillement.

La température monte doucement et devient très agréable. Aux abords de Venderesse, la route s’élève doucement mais le peloton reste groupé, personne ne semble prêt à en découdre pour le moment. Christophe choisit cet endroit pour crever, petite pause. Ibrahim en profite pour sortir sa pompe miracle et nous montrer la qualité du matériel. Les discours dérapent rapidement et après ce moment de rigolade, nous reprenons la route.

Après Villers en Prayères Roger et un cyclo accélèrent franchement et distancent le groupe. Le moment est mal choisi, nous devions changer de direction et avons loupé le carrefour direction Longueval. Gilles peste un peu et nous poursuivons notre route en montant la bosse de Vieil Arcy.

Au pied de la bosse 5 – 6 cyclo décident de rentrer au plus court, j’ai repéré Jean Paul, Jean Pierre, Bernard et quelques autres.

La bosse est escaladée sur un bon rythme. Ibrahim, Franck, Patrice, Eric et quelques autres prennent le large. Christian, Patrick, Daniel et moi  suivons à quelques encablures, le reste du groupe est un peu plus loin. Regroupement général en haut et direction Braine.

La descente qui suit permet à quelques uns d’entre nous de lâcher les freins. Un moment de plaisir, à ce jeu là je suis plus à l’aise que dans les grimpettes, à consommer avec modération, ça serait dommage de faire un tout droit.
Nouveau regroupement avant d’arriver à Braine.

Jusque Chassemy Ibrahim se place devant et met un bon coup de pédale. Il n’y aura quasiment plus de ralentissement jusque Pasly, à part dans le coup de cul à Missy sur Aisne où tout le monde est resté derrière moi.

A partir de là suit qui peut. Les costauds sont devant et c’est chaud-chaud pour les cuisses.
Je me fais décrocher, Daniel me ramène une première foi juste avant la sucrerie. Sur ma lancée, je me retrouve devant, c’est sans compter sur les bargeots du groupe, j’entends un bruit de roue pas possible et je vois mes gaillards passer comme des mobylettes, impossible de suivre.
Je refais la jonction dans Crouy et nous terminons ensemble à Pasly.

Le compteur marque 82 Kilomètres, au final exactement la distance prévue malgré le loupé à Longueval.

Le thermomètre marque 20°, en ce 9 mars c’est remarquable.

JMD

Haut de la page


Sortie du dimanche 2 mars 2014

départ à 9h30

Un peu compliqué ce matin, la météo est annoncée belle mais il fait froid, - 3 à 7h30 et pas mal d’humidité.
Le départ était prévu à 8h30 mais la route est glissante, les échanges de mails se succèdent, finalement, un groupe maintien son départ à 8h30 : Jean Louis, Patricce, Ibrahim, Eric, Francis et Jean Pierre. Un second groupe de 5 se prépare pour 9h30 le temps de laisser au soleil le soin de dégeler la chaussée : Christian, Fernando, Gilles, Bernard Lag et moi. Au final, Bernard a pris son VTT pour partir à 8h30 et on ne l’a pas revu.

Pour le groupe de 9h30, direction Saconin, Dommiers, Longpont et Villers Hélon.
Un cyclo de Chavigny nous emboite le pas, il est plus costaud que nous mais s’adapte rapidement à notre rythme bien tranquille sur les 40 premiers kilomètres. Il fait encore froid mais le soleil bien présent réchauffe doucement l’atmosphère.

Le retour se fait par Chaudun et nous terminons comme nous sommes partis par Dommiers  et Saconin. Le vent est maintenant favorable, le rythme s’accélère.
Nous restons très groupés, on notera une petite accélération dans les coups de cul à l’entrée de Vaux et une petite pointe de entre Pommiers et Pasly mais rien de plus pour conclure cette sortie qui au final sera bien agréable.

Au pont de Pasly le compteur marque 57 kilomètres.
Quelques minutes après notre arrivée, arrive Ibrahim et ses compères qui rentrent d’une balade d’un peu plus de 80 kilomètres, bien plus marqués que nous mais encore prêts à en découdre puisqu’ils décident de finir par un tour de bosses.

JMD

départ à 8h30

Plusieurs départs en conséquence des conditions météos de ce dimanche 2 mars : brouillard givrant et chaussées blanches par endroit. Quelques cyclo décident de différer leur départ à 9h30 par prudence. Pour ma part, pris par des impératifs horaires, je n avais pas la possibilité de partir plus tard.
 
Départ maintenu par conséquent à 8h30, au pont je retrouve Francis et Eric qui n’ont pas regardé leur boite mail ce matin. Ce dernier nous fait part de la venue d’Ibrahim et Patrice un peu plus tard. Bernard est également la avec son Vtt.
 
Nous commençons donc notre sortie par une boucle via Mercin et le quartier Maupas. Le froid cisaille, pour respirer c est compliqué, il ne s’agira pas de s’affoler au départ. Au pont pour la seconde fois, nous retrouvons Ibrahim, le Pitaine et Jean Pierre avec son tracteur qui va faire un petit bout de route avec nous.
 
Cette fois ci c’est parti, nous quittons la ville direction plein sud pour regagner le plus rapidement possible le plateau. Eric prend la direction des opérations et nous propose d éviter un maximum les vallées dans un premier temps pour éviter les routes glissantes. Très vite en quittant la vallée de l’Aisne, le soleil réchauffe les routes et les conditions deviennent agréables.
 
Notre petit groupe stoppe sa progression à Chaudun pour une pause technique. Puis nous rejoignons Droizy, Muret et Croutes et Maast et Violaine, quelques coups de cul chatouillent les pattes de Jean Pierre mais il s’accroche. C est l’occasion de taquiner un peu Ibrahim à la sortie des Croutes mais c’est peine perdue pour moi.
 
A la sortie de Maast, nous avons la chance d’apercevoir 3 chevreuils. Le vélo c est ça aussi, la proximité avec la nature et donc d’apercevoir quelques merveilles...
 
Jean Pierre nous quitte à hauteur de la route de Fère, pour nous direction Mont notre Dame, et là, la musique change. Eric est le premier à mettre une couche à la sortie de Branges, notre petit groupe s’agite et l’allure ne baissera pas durant une bonne vingtaine de kilomètres.
 
Les relais appuyés d’Ibrahim et du Pitaine font mal aux pattes. A la sortie de Mont notre Dame, les compteurs s’affolent et chatouillent les 50 km/h. Inutile pour Francis et moi d’essayer de prendre des relais, nous laissons les costauds prendre la direction des opérations.
 
Nouveau coup de boutoir à l’approche de Chassemy, à l’initiative d’Ibrahim cette fois ci. Je me demande ce que ça va donner au printemps quand lui et Patrice auront acquis la totalité de leurs moyens...
 
Heureusement le retour se fait plus calmement par Bucy et Crouy. Pas de tentative de sprint à l’approche du pont ce qui permet un retour groupé au plus grand bonheur de Francis et moi.
 
A l’arrivée, nous retrouvons Jean Marc, Christian, Fernando et Gilles partis quant à eux à 9h30 pour une randonnée de 60 km. Eric, Ibrahim, Francis et Eric repartent pour un tour de bosses. Pour moi retour à la maison au terme d’une sortie de 82 km mouvementée certes, mais  durant laquelle nous avons tous pu nous faire plaisir. De plus sous un soleil franc et une relative douceur, ce qui était loin d’être le cas au départ.
 
Jean Louis

Haut de la page


Sortie du dimanche 23 février 2014

En cette matinée d’hiver, c est une douceur somme toute printanière qui règne sur le soissonnais. 3 degrés mais le soleil est déjà là, le fond de l’air va se réchauffer, une matinée extra pour une sortie sur route. 

 Eric et son beau maillot

D’ailleurs tout le monde l’a bien compris, pas de Vététiste pur et dur, que des routiers pour cette sortie dominicale.
 
Les présents : Jean Marc, Jean Michel, les 2 Jean Pierre, Yves, Francis, Fernando, Philipe, Patrice, Patrick et son fils Léo, Ibrahim, Eric, Bernard Lag, Christian, Daniel et moi même ( en vtt mais pour faire du bitume avec les copains). Christophe et Roger seront également des nôtres ce matin, notre compagnie doit leur manquer. En tout cas pour notre plus grand plaisir.
 
Pas de parcours proposé la veille, c est donc Yves qui prend la direction des opérations et il nous propose un circuit en direction de la vallée de la Crise et de Fere en Tardenois suivant le sens du vent. Le groupe rejoint ainsi Courmelles, Noyant et Aconin, le départ est plutôt raisonnable.
 
A la sortie de Rozieres, un groupe du CC Pasly nous dépasse ; quelques uns ont des fourmis dans les jambes mais à l’évidence tout le monde ne peut pas suivre. Du coup, nous voyons peu a peu disparaitre leurs boyaux, et la randonnée se poursuit à un rythme relativement modéré.
 
Le groupe rejoint donc Fere et le château est le lieu propice à un arrêt technique.
 
Le vent est maintenant favorable, la traversée de Loupeigne se fait à allure bien plus soutenue, quelques costauds font monter les compteurs ; pas pour longtemps, Jean Michel crève et donne l’occasion à tout le monde de souffler un tantinet.
 
Les kilomètres se succèdent, les coups de cul qui précédent Braine font grincer des dents quelques cyclo mais tout le monde s’accroche et le groupe reste soudé. Le groupe s’étiolera surtout par l’arrière à l’approche de Missy. Les premiers à donner de gros signes de lassitude sont Jean Pierre et Philippe, mais aidés de trois cyclo inconnus ils rejoindront le groupe sans trop de soucis à hauteur de Bucy. Nous toisons au passage Roger et Christophe qui ne nous accompagneront pas jusqu’au pont.
 
C’est Ibrahim et surtout le vent de coté qui sera à l’origine de l’explosion du groupe à la sortie de Bucy, à mon tour je coince (le tracteur est trop lourd) en compagnie de Fernando et du coup nous laissons partir la troupe. Léo nous attend à hauteur de la sucrerie et c’est à trois que nous finirons la sortie.
 
Christian et Jean Michel rentrent par l’avenue de Laon mais tout le monde s accordera a dire que le vent en fin de sortie a été pénible pour tout le monde.
 
Au final une belle virée de 80km sur un beau circuit proposé par notre doyen, avec le soleil en prime.

Bonne semaine a tous.
 
       Jean Louis


Haut de la page

   

Sortie du dimanche 16 février 2014

ROUTE

Il y avait du monde au pont ce matin : Jean Marc, Jean Michel, Bernard lag, Christian, Eric, Ibrahim, Jean-Louis, Fernando, les deux Jean-Pierre, Francis, Yves, Daniel et moi, soit 14 ( si je n'ai oublié personne) du club plus 1 "invité"; Charly.

pour le vtt : Jean-Paul et jacky.

Nous partons donc sur le circuit annoncé la veille. Rapidement Jean-Pierre  décroche dans la montée de Saconin (il roule avec son vtt...). Sur le plateau 2 cyclo se joignent à nous. À la sortie de Corcy Jmd nous quitte, un peu plus loin à l'entrée de Fleury nous rattrapons 3 cyclo (Nival, Soupizon et Blondelle).

Tout ce joli monde se dirige sur Villers et au rond-point à la sortie Jml et Jean-Pierre bifurquent pour couper à court. En bas de Taillefontaine nos 3 amis cyclo continuent sur Pierrefonds alors que nous nous remontons par Mortefontaine.

Sur le plateau Ibrahim se sent pousser des ailes et accélère le rythme, Certains commencent à avoir mal aux pattes (dont moi).Tout le monde se regroupe dans la vallée et à Ambleny nous rejoignons Jml et Jean-Pierre.

Dans le coup de cul de Fontenoy c'est l'estocade finale, Ibrahim remet une couche et le groupe se sépare en 2.Devant il y a donc Ibrahim, Eric, Francis et les 2 gars qui nous ont accompagnés, on ne les reverra plus. A l'arrière le groupetto rejoint Jmd et Philippe. Entre Pommiers et le pont Daniel nous lance une fausse attaque mais derrière cela ne répond pas vraiment.

Une mention spéciale pour Jean-Louis qui a fait la sortie avec son vtt, il s'est courageusement accroché et finit pas trop défait.

Gilles

  
VTT

Comme Gilles l'a écrit, deux en VTT   "tout terrain" ce matin. Jacky et moi

Nous partons vers Belleu, Beauregard, Courmelles que nous contournons pour monter à la ferme du Mont. Histoire de découvrir des chemins.Nous rejoignons Ploisy par 1 km de route puis chemin pour Berzy le sec. De là direction Aconin et Noyant-Aconin, puis Sepmonts par des chemins bien humides.

Retour par Vignolles afin de rentrer pour 11h15.

Horaire tenu et 45 km à l'arrivée, pour un parcours sympa et pas trop boueux.

J-Paul


Haut de la page


Sortie du dimanche 9 février 2014
Beaucoup de vent ce matin mais pas de pluie. Certes ce n’est pas la tempête mais il est bien présent et risque de compliquer la sortie.  
Pas de quoi non plus ranger le vélo au fond du garage. La preuve, ce ne sont pas moins de 14 cyclo qui se sont donnés rendez vous au pont de Pasly.
 
Route : Gilles, Bernard Lag, Christian, Fernando, Franck et un de ses amis cyclo, Francis, Patrice, Jean Michel, Daniel, Philippe et moi même.
 VTT : Jean Paul et Jacky.
 
Pour l’anecdote, Franck fera la totalité de la sortie route en VTT. De plus, nous avons eu l’occasion de croiser Jean Pierre Bricoteau qui lui partait seul en VTT sur la route.
 
Un vent soutenu de sud ouest qui est en totale inadéquation avec le parcours proposé la veille par Bernard. Du coup, Gilles nous improvise un circuit en direction de Pierrefonds.  
Le groupe prend ainsi la direction de la vallée de l’Aisne. Avec ce vent il faut ménager sa monture, donc pas de folie. Philippe en méforme  quitte tout de même le groupe a Vic.  
Le groupe s’applique et se protège du vent comme il le peut. Gilles, Francis et Christian essaient  d’organiser les relais mais c’est laborieux. Peu importe, l’important est de mettre tout son cœur à l’ouvrage.
 
Mine de rien, le groupe progresse et arrive au pied de la première difficulté du jour : le mont Barni. Chacun grimpe à sa main et le groupe se reforme à l’entrée de Pierrefonds. A proximité du château, nous avons le plaisir de retrouver Jean Philippe en compagnie de 2 cyclo de son nouveau club.  
Au sommet de la bosse de Retheuil, le groupe stoppe sa progression pour sa traditionnelle pause technique.
 
C’est dans le sillage de Franck et Francis que nous abordons la bosse de Taillefontaine, non initialement prévue au programme. C’est l’occasion de taquiner un peu Francis dans l’ascension, mais il a de sacrées ressources. C’est un peu plus dur pour d autres, notamment pour l’ami de Franck mais il s’accroche et tout le monde s’attend au sommet.  
A la sortie de Villers, le vent est maintenant favorable. Jean Michel, piqué par je ne sais quel mouche, secoue le peloton à plusieurs reprises. A l’approche de Corcy, le groupe éclate et à l’arrière du front se reconstitue un gruppetto décidé à rentrer à son rythme.
 
Devant, une échappée se dessine, constituée de Franck (avec son VTT), Francis, Jean Michel, Christian, Patrice, revenu de je ne sais ou et moi même.  
Dans la bosse de Longpont, l’échappée éclate de nouveau sous l’impulsion de Patrice, c’en est trop pour Jean Michel qui lève le pied  et attend le retour du deuxième groupe, Franck fait de même. Sur le plateau, les compteurs s affolent dans le sillage de la mobylette orange. Christian plafonne, Francis et moi ne faisons pas les fiers du tout.  
Finalement, Christian revient dans le groupe à Chaudun, et c’est à quatre que nous finissons cette folle randonnée, à allure plus modérée après un dernier coup de bourre dans la descente de Ploisy.
 
Tout le monde se quitte en arrivant sur Soissons, ravi de cette promenade, durant laquelle chacun a pu y trouver son compte je pense. 
Pour les chiffres, je m appuie sur ceux de Christian, 80 km a une moyenne au dessus des 25.
 
En conclusion, une sortie bien agréable, malgré un vent soutenu, mais ca fait aussi partie du jeu durant la mauvaise saison.
 
A bientôt et bonne semaine.

 
        Jean Louis
 
 
 
Très bonne sortie VTT avec de la technique et du fond,  pour Jacky et moi même.

Après avoir fait un petit détour par Fossé pour rien (pas de VTTistes), direction le Mt sans Pain où nous effectuons la montée avec 3 gars de Mercin;  un peu de plateau puis descente sur Vaux et très belle remontée (entre Vaux et Saconin  "Le Valsery")  où nous avons dû sortir toute notre technique pour ne pas mettre pied à terre dans  ce chemin très empierré et glissant à souhait.

Retour vers les hauts de Pernant par le plateau et  descente ; objectif : rejoindre le bout de Poussemy, c'est là que nous avons fait l'erreur de tester un chemin près du marais. Après quelques difficultés et pas mal de portage nous nous en sortons pour attaquer la montée très pentue mais bien maitrisée pour rejoindre la ferme du Château.

 Descente sur Ambleny et recherche de chemin traversant le village, pour récupérer l'ex Voie Férrée à Arlaines. Retour par celle-ci jusque Mercin.

 41 km à l'arrivée à 11h45 soit 73 km  en équivalence route ( je multiplie par 1,8)

 
Bonne semaine à tous

Jean Paul


Haut de la page

 Sortie du dimanche 2 février 2014

Nous étions 8 cyclo (Patrick-Patrice-Fernando-Eric-Philippe-Ibrahim-Yves) pour une sortie pas facile  en raison d'une température très basse et d'une route verglacée.

Nous sommes partis très prudemment en direction de Fontenoy Coeuvres Villers Dampleux Vierzy retour sans problème  vers 11h30 sous un beau soleil avec environ 70 kms au compteur

 
Francis


Haut de la page



Sortie du dimanche 26 janvier 2014

Petite incertitude hier pour cette sortie dominicale, la température annoncée est voisine de zéro et la pluie est au programme. Ce matin changement de programme, il fait 0 – 1° mais pas de pluie, c’est donc avec le vélo de route que je me rends au Pont de Pasly. Tout le monde a choisi la même monture.

Les partants : Bernard Lag, Christian, Francis, Gilles, Ibrahim, Jean Michel, Patrice, Patrick, Philippe et moi. Deux cyclo du pont nous accompagnent.

Le vent est au sud ouest, Christian nous propose une boucle par Villers. Ce matin le groupe est particulièrement calme. Le froid doit en être la cause.

La parcours est un peu vallonné, la traversée de la forêt de Villers oblige, mais même dans les bosses tout le monde reste calme.

Après Villers, Jean Michel et Patrick décident de rentrer au plus court alors que le groupe prend la direction de Dampleux.

Il faut attendre le kilomètre 45 et la côte de Longpont pour voir une accélération, et là surprise, c’est Gilles qui lance les hostilités. En haut de la bosse tout le monde se regroupe et voit arriver Jean Pierre qui est parti plus tardivement. Cette première escarmouche a donné des idées à Ibrahim qui accélère. Il se retrouve seul devant pendant quelques kilomètres. Derrière Christian, Gilles et Patrice accélèrent à leur tour.

Dans Courmelles, tout le monde se regroupe pour terminer la balade tout aussi tranquillement qu'au début.
Il est à peine 11h30 quand nous sommes au pont de Pasly. Le compteur marque 65 kilomètres.
Au final une bonne sortie en sette saison.

JMD


Haut de la page



Sortie du dimanche 19 janvier 2014

Bonjour à tous

Il existe toujours une petite marge d’erreurs avec les bulletins météos, cette fois ci l’erreur a tourné en notre faveur.  Temps gris en conséquence mais pas de pluie, en tout cas au pont de Pasly. Sur les plateaux selon Gilles cela n’a pas été le cas.

 
Ce ne sont pas moins de 10 cyclo qui se sont ainsi donnés rendez vous pour cette sortie dominicale.  
Du club : Christian, Francis, Jean Marc, Jean Pierre, Bernard, Patrick et moi même, à noter les retours pour notre plus grand bonheur de Jean Michel et de notre doyen Yves. 1 invité, Charlie, sera également des nôtres.
 
Direction la vallée de l Aisne pour un aller retour Soissons-Choisy au bac. La bonne surprise du jour  vient du vent ; annoncé sud-ouest, celui ci n’arrête pas de tourner. Va-t-il nous poser problème sur le retour ?  
La première partie du circuit se fait sans accroc. Sous l’impulsion de Francis et de Christian, les kilomètres sont avalés a un rythme régulier, ce qui permet à tout le monde de caler sa progression.
La clairière de l’Armistice est l’endroit propice à une pause technique.
Le retour se fera sur le même rythme que l’aller, à peine aidé par le vent qui continue à jouer les troubles fêtes. Tout le monde reste relativement calme et personne ne semble décidé à forcer aujourd'hui.  
Le coup de fesse de Bitry  fait un peu grimacer Jean Pierre mais il s’accroche et parvient à rester dans les roues.  
La dernière partie de notre circuit ne verra pas non plus l’explosion de notre assemblée. Quelques uns ont mal aux pattes arrière mais le groupe se ressoudera au sommet de chaque bosse.
 
Francis et Christian, en grande forme en ce début de saison, assureront la plupart des relais jusqu’ au pont de Pasly. Pour la forme, Jean Marc pointera le bout de son nez pour accrocher la pancarte au terme du dernier kilomètre ce qui a le don de faire rire une bonne partie du groupe.
 
Pour les chiffres, ce sera pour moi 74km et une moyenne bien anecdotique de 28 sur un parcours relativement plat et roulant. On retiendra surtout le final que nous avons effectué en groupe et que , de plus , les plus costauds se seront  mis au service des plus faibles durant toute la sortie , à la grande satisfaction de notre président et de Jean Michel. 
De plus la météo sera restée relativement clémente : pas de pluie tout au plus un petit crachin qui aura à peine perturbé le groupe, de quoi faire regretter ceux qui ont hésité à nous rejoindre ce matin. 
D ailleurs Jean Marc un bon point pour le groupe aujourd‘hui ?

 
Bonne semaine à tous et à bientôt.
 
      Jean Louis


Haut de la page



Sortie du dimanche 5 janvier 2014

Belle sortie ce matin pour la reprise de début d’année 2014.

Le temps est assez mitigé, la pluie est annoncée mais quelques coins de ciel bleu ont entrainé sur les routes et chemins une quinzaine de cyclo du club.

ROUTE : Bernard Lag, Christian, Eric, Fernando, Francis, Gilles, Ibrahim, Jean Louis,  Jean Pierre Bruyant, Patrice, Patrick.

Départ direction Rethondes, départ tranquille, tout le monde est calme après ces quelques jours de fêtes. Nous sommes quelques uns qui manquons de sorties depuis quelques semaines, il va falloir gérer. A Pommiers Patrice fait demi-tour, câble de dérailleur cassé.
Les trente – quarante premiers kilomètres sont couverts sans difficulté après une petite invite aux meneurs pour ralentir très légèrement. Une pose technique nous permettra de contacter Gilles qui est parti plus tardivement et qui vient à notre rencontre.

Nous prenons le chemin du retour. Le rythme est un peu plus élevé, rien de bien méchant mais pour ceux qui ont pris quelques semaines de vacances, les petits coups de cul font mal aux pattes.
Nous arrivons sur Vic où nous retrouvons Gilles. A l’avant les compteurs montent lentement, il est temps pour Jean Pierre et moi de se laisser distancer. Il n’est pas nécessaire de se faire mal et essayer de rester dans les roues, mieux vaut rentrer à notre main.
Christian et Gilles nous ont attendus et c’est à quatre que nous terminons la balade. Devant, les costaux se sont amusés et nous ont pris quelques minutes, laissant ici ou là deux trois cyclo en perdition.

Nous nous retrouvons tous au pont avec 75 kilomètres au compteur et la satisfaction d’avoir fait une bonne sortie. Un décrassage avait été annoncé, pas de problème il a été fait.

Et encore – Bonne année à tous et à toutes

JMD



VTT
 : Jacky, Jean Paul, Philippe.
pour un petit tour via  :    Mercin ,(1 côte) Pernant, Poussemy (1 côte), Ambleny (3 côtes), Pontarcher, Vic sur Aisne,(bords de l'aisne)  Port Fontenoy, (les étangs)  Fontenoy, Osly, (route) Pommiers

Soit 46 km  et une belle sortie boueuse à souhait ... mais roulante !  que du bonheur !

J-Paul


Haut de la page

Sortie du dimanche 12 janvier 2014

Il y a du monde ce matin au pont malgré le froid, il fait à peine 1° et pas mal de brouillard. Tout le monde a pris le vélo de route à l’exception de Bernard Lag qui espérait trouver Jean Paul pour l’accompagner.

Se sentant orphelin, il décide de repartir à la maison pour changer de monture. Nous avons quelques minutes de retard. Nous voilà prêts à partir. Fausse alerte, crevaison pour Eric qui décide à son tour de retourner à la maison pour réparer. Nous visitons plusieurs fois Pasly pour attendre notre camarade qui revient une bonne dizaine de minutes plus tard. Il a galéré pour réparer.

Pendant ce temps, Jean Paul est arrivé. Du fait de son retard il se retrouve seul pour le VTT.

VTT :
Arrivé en retard (comme d'habitude),  je me retrouvais seul en VTT.  Parcours via Pommiers (1 ère côte), traversée de l'Oppidum pour redescendre sur Vauxrezis, direction Villers la Fosse et montée dans le chemin pierreux. Finalement le début est très facile puis nombreux pièges avec les pierres et au final (ou presque)  15 m de très boueux qui m'ont obligés à mettre pied à terre. Retour via Chavigny, descente de l'ex voie ferrée, Tancourt et montée vers Cuisy. Descente par le chemin du fond vers Tartier, étangs de Fontenoy. Retour par la VF Soissons-Vic. Puis après Pernant chemin bordant l'Aisne pour arriver au pont de Pommiers.

Jean Paul

ROUTE :
Les présents sur la route :
Bernard Lag,  Christian, Daniel, Eric, Fernando, Francis, Ibrahim, Jean Louis, Jean Pierre notre coiffeur, Patrice, Patrick et son fiston Léo, deux copains de Fernando et moi.
Ajoutons Gilles qui viendra à notre rencontre.

Il est donc 9h15 quand nous quittons Pasly direction de la vallée de la Crise sur un parcours proposé par Jean Louis.    http://jm.debove.pagesperso-orange.fr/Cartes_Sud_est/carte02.html

Le départ est calme, le rythme est régulier mais le froid nous glace les eaux. Il faudra attendre une bonne heure pour arrivée à réchauffer bouts de doigts et orteils.
Nous passons Mont Notre Dame qui sera le signal d’un peu d’agitation. A l’avant quelques cyclo haussent le ton, les compteurs dépassent le 30 km/h souhaité au début du parcours, il risque d’y avoir un peu de dégâts, nous sommes bien loin de nos bases.
Nous retrouvons Gilles qui arrive à notre rencontre.

Nous prenons la direction de Vailly. Christian se met devant et remet un peu de calme dans le groupe.
A Chassemy direction de Sermoise, nouvelle agitation, quatre cinq cyclo prennent le large, nous ne les reverrons plus.  A l’arrière nous mettons deux trois kilomètres pour nous organiser et reformer un groupe homogène.

Le final se fera derrière Christian qui à nouveau remettra un tempo régulier pour ramener tout le monde à la maison. Nous perdrons Jean Pierre en arrivant à Crouy, il est resté bloqué par la circulation.
Il est 11h45 quand tout ce beau monde arrive au pont avec 70 kilomètres au compteur. Dommage que nous ne soyons pas restés tous ensemble pour cette balade dominicale. L’important est que tout le monde ait passé une bonne matinée de vélo.

JMD

 Haut de la page